Pierre Duré

Picture of Pierre Duré

La Cité de St. Guidon est célèbre de par le monde grâce à une équipe de football, mais aussi de par son hôte fugitif : l'humaniste Erasme. Le monde belge des belles voix lyriques compte, depuis peu, à Anderlecht un de ses plus beau fleuron en la personne du ténor Pierre Duré. Enghiennois de naissance il suit, dans sa ville natale, des études musicales et de chant avec la plus grande distinction. Très jeune, on le retrouve sur les planches et il fait honneur à sa ville et à ses professeurs. En 1969, il obtient une place plus que honorable au concours Internationale l'Echo des travailleurs dans la catégorie "ténor". En 1970, après audition, il devient collaborateur occasionnel au service des emissions de Variétés de la R.T.B.F. En 1972 il enlève le second prix du concours de "dillettante" de la ville de Rimini en Italie. Jusqu'en 1977, on le verra à de nombreuses reprises sur les planches belges et notamment au Théâtre de la Gaîté dans de nombreuses revues et opérettes belges de José Nicaise et Octave Grillaert, aux concerts des "Midi Gaîté". En 1978, il se présente à une audition non sollicitée de soliste d'Opéra français au T.R.M., qu'il réussit brillement mais qui malheureusement restera sans suite. Sans se décourager, en 1979, il enlève le Tryptique de la Chanson Française Sabam-Brabant avec une composition originale d'Odette Croisier : A quoi sert le soleil. De 1978 à 1980, il fait partie de la Cie "Tournées lyriques populaires de Mons Borinage" et y tient les rôles-titres des opérettes "Andalousie"; "le Pays du Sourire" ; "l'Auberge du Cheval Blanc"; "Madame la Colonelle"...(une oeuvre de création originale)... A la même époque, il fait partie de l'A.L.B. (Amis de l'Art et des Artistes Lyriques de Belgiques) dirigée par feu-Jacques Robin. Comme nous l'avons rapporté précédemment, au cours des années 70, il fit des passages fréquents aux émissions de Gérard Noël "Les Veillées" qui connaissaient un gros succès d'audition. A l'occasion du Millénaire de Bruxelles, il participa à la réalisation d'un vidéo clip lyrique avec Fogel et duffusé l'année durant en divers endroits de la Capitale. Outre ces diverses activités, Pierre Duré donne la réplique aux élèves d'académies bruxelloises (Classes du baryton Jacques Descamps) lors des concours publics. Animateur des émissions lyriques à Radio Enghien et Radio Arenberg, il met sur pied des Concerts au Pays des Princes d'Arenberg dont il est l'ami. Depuis 1980 il est au pupitre de chant de l'Orchestre du Brabant dirigé par Maître Nick Van Zeebroek, en remplacement du baryton Ph. Du Posty. Aujourd'hui en 1995 et depuis 1985, Pierre Duré s'est spécialisé dans le répertoire Tosti accompagné au piano par le Maëstro Giovanni Finochiarro... père spirituel de l'hymne européen, ou parfois à la demande dans une production à la Pavarotti et Consort avec au synthétiseur : Monsieur Vo Cong Tam...
Marcel Dupont : extrait de "Atout-spectable"
Pierre Duré sings La Spagnola
in ra format

Back to Index