Clemente Guearti

Picture of Clemente Guearti

(1892-1959)

The story of an Hoax

Picture of Clemente Guearti

Picture of Clemente Guearti
Some major points of the Hoax
Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche sent me the pictures and biographical notes in French (see below at the bottom where it belongs) of Clemente Guearti. le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is a vocal pedagogue, Guearti was his teacher and le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche has a website, where he lauds Guearti. Besides describing Guearti's career, he pretends that Guearti had following titles:
- Premier fort ténor d'opéra
- Ex-professeur de chant au conservatoire à Milan, classe de pose et de perfectionnement vocal
- Lauréat en Italie du concours des Maîtres de pose vocale
- Officier d'Académie
- Membre de la Société des Artistes Lyriques et Dramatiques d'Espagne
- Membre propriétaire du Cercle des Artistes Lyriques de Madrid.
To be fair those titles were reproduced by le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche from Guearti's information in his book Le chant en Italie. It must be noted that the title Premier fort ténor d'opéra does not mean much besides he was a fort ténor singing opera. All French troupes had premier ténor and depending of the voice of the tenor, it could be a premier fort ténor d'opéra or a premier ténor d'opéra-comique and so on. The other titles are all pure invention, and the title Ex-professeur de chant au conservatoire à Milan was later changed to ancien enseignant au Conservatoire de la Scala de Milan, in le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche’s own book on singing. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche invents a career for Guearti as Clemente Guearti never sang in Milano, Madrid, Roma (Costanzi), Buenos Aires (Colón, Marconi, Coliseo) as confirmed by all the existing chronologies of those theaters, not available when Guearti invented his career. In fairness again to le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche, this information was provided to him by Guearti himself. The biographical notes mention a review on Guearti in le " Journal Dramatique " de Rome, unfortunately I could not find anybody having knowledge of this theatrical paper (Roberto Marcocci is an authority in Italian musical newspapers and he has never heard of or seen it). Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche mentioned to me that a newspaper in Bordeaux published the Guearti's story as a proof that it must be true. However Guearti lived in Bordeaux where he taught singing and most probably provided the newspaper with this great biography. To make things worse, when I visited le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche, he showed me the only record made by Guearti and given to him by Guearti himself. It was a pink Dog label of Ah si ben mio. Unfortunately the name of Guearti was typed on an etiquette that was glued over the name of the singer on the record. I noted the record number that looked familiar. Back home, I checked it was a Caruso record! Nothing happened until le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche put the record on his website. This was indeed Caruso when I listened to the clip. According to le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche, the great tenor Pottier (le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche dixit and we must be careful of what le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche says), who was very ordinary (he was a great Caius when I last heard him), said that the singer on the record was bigger and more powerful than Caruso. I wonder, if true as you never know with le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche, if Pottier, who is also a vocal pedagogue, has an hearing problem. le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche was a member of the website Opera Voice Revival (OVR), now decesased, posted Guearti’s voice and was taken to task, even there as the owner of the site was a nut case like le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche. After showing to le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche that the record was recorded in 1908 (Guearti was born in 1892), that it was not possible. le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche took the record off his site. But he has second thought, he pretends that it is a 1916 record made by Guearti not knowing that the pressing in his possession is not from 1916 and that the matrix is still a Caruso matrix.

THE GUEARTI HOAX, a review of the supposed Guearti recording compared to the Caruso recording, by Daniele Godor

  • The phenomenon Guearti

When I first heard about Clemente Guearti, I could hardly believe it: a tenor who was a cover for Caruso and Gigli in the recording studios, who recorded in the name of Caruso and who did not make an own career rose my interest. How could a singer who was known for having a voice like Caruso and Gigli not have an own career? How could one and the same person sing like Caruso and Gigli at the same time? How could one man do that since Caruso and Gigli belonged to two different generations? Since Guearti, who was supposed to have replaced Caruso in the recording studios already in 1908, was born in 1892, I wondered: how can a boy of 16 sound like Caruso?

  • A ghost recording

My friend Francois Nouvion then sent me the recording of Guearti singing “Ah si ben mio” from “Il Trovatore” which he had obtained by a certain le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche, ex-tenor and pedagogue from Rouen. When I listened to the recording, there was no doubt: the singer was Caruso. The number of the record was 52210RR, the “RR” probably meaning that the record was a re-recorded version of an older recording. Another number could be found on the label: A-6034-1 A. I checked, and A-6034-1 is the matrix number of the old 1908 recording made by Caruso (the only recording Caruso ever made of this particular aria). When asked about that, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche replied that the recording was sung by Guearti, but was labeled Caruso who had an off-day and could not sing himself.

  • Two matrix numbers – one recording

I compared the recording to other recordings made by Caruso – there is no doubt that the singer on the A-6034-1 A record is Caruso and not Guearti. Technically, the singers are identical: the speed of the vibrato, the passaggio and the technique of turning the voice, the attack on high notes, the cantorial element in some fioriture. The timbre is identical – the distinct one of Caruso. When confronted with that, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche replied that Guearti sounded more metallic, brilliant and powerful than Caruso and that all these qualities could be heard in the recording of “Ah si ben mio”.

  • Sound issues

The 52210RR, used by le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche sounds indeed a bit different from the A-6034-1, at least when compared to the remastered version from the “Complete Caruso” set issued by RCA. The 52210RR was very worn and noisy. It was played about ¼ note too high. Playing music at higher pitch makes the sound more brilliant: a well known effect, used by conductors like Karajan who preferred a higher tuning of the orchestra for obtaining a more brilliant sound. Compared to that, the RCA-restored version sounded indeed tame. The problem for RCA was that the noise of those old records was more or less on the same frequency range as the voice (between 2000 and 3000 Hz). When the RCA sound engineers removed the noise, they removed some of Caruso’s natural metal. The totally unmodified 52210RR naturally had more metal. And since it was played at higher speed, it sounded more brilliant. When I corrected these issues, the singing sounded exactly like the A-6034-1.

  • Hearing aid
    • Listen to the very noisy original 52210RR provided by le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche:“Guearti”
    • Listen to a version of the 52210RR, with corrected pitch and less punch in the 2000/3000 Hz region: “Guearti” cleaned
    • Listen here to the original RCA mastering of the A-6034-1: Caruso
    • Listen here to the same A-6034-1 with a slightly increased 2000/3000 Hz range. Now, Caruso sounds more metallic and more similar to the 52210RR: Caruso 2000
    • Listen here to the high B flat from the cadenza, combined with another sung by Caruso (from “Questa o quella”; matr. B-6035-1): high B flat – no doubt that it is the same tenor singing.

I hope that le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche will not tell us that the tenor singing “Questa o quella” also is Guearti. In that case, I believe that the entire discography of Caruso should be rewritten in order to promote a phantom. How much sense would that make?

  • Conclusion

Clemente Guearti is not a ghost tenor, but the tenor singing on the record is Caruso. There are no records of Guearti and no critiques by any major newspaper. If he could imitate Caruso and Gigli in a way that he could fake their recordings, he would have been world famous – under any circumstance. And how could he sing like Caruso when he was only 16 years old? Something here is wrong – but it might be the people praising him to the skies rather than the tenor himself.


To make things more strange, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche told me that Guearti had a contract to record in the name of Caruso
roger yaeche
to me
12/14/08 ok je vais le retirer de mon site, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche wants to retire the record from his site~mais je ne sais pas comment commenter ce retrait, et même s'il faut le commenter. C'est lamentable en tous cas cette histoire de disque, je suis triste, d'autant plus qu'il le chantait de manière identique et avec une voix plus puissante encore, plus en avant même que Caruso. Pourquoi ne l' t-il pas enregistré lui-même ? Here le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche recognizes the record to be a fake. Question: Why would Guearti not lie about his career?
Amicalement
Roger

Now le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche thinks that it is Guaerti's record anyway:
Yaeche Roger to me Feb 11 Bonjour François,
Je comprends ton inquiétude à propos de tout celà.
Pour le livre de Guearti, "le chant en Italie", puisque tu le possèdes, c'est bien, saches que les dessins faits très rapidement à la plume c'est moi qui les ai faits. Je n'ai jamais bien su dessiner ! En accord écrit avec sa fille j'ai repris dans mon livre les principales notions qui m'ont été enseignées et que l'on retrouve bien sûr dans le sien.
Juste un mot concernant le disque, car ça m'intrigue (et c'est pourquoi je l'ai enlevé de mon site, ce que certains Who? me reprochent maintenant, c'est à n'y rien comprendre): si tous les 2 on chantait, et que par un accord tu décides d'enregistrer sous mon nom, ne serait-il pas normal que les disques du commerce PORTENT MON NOM ET MES NUMÉROS? C'est un disque du commerce que j'ai et que tu as vu, c'est pour cela qu'une petite étiquette portant le nom de Guearti a été collée par dessusNever seen a record issued with a sticker glued over the name of the artist!; Il st curieux que Jacques Pottier m'ai dit que c'est différent de Caruso et même une plus grande voix que Caruso. Il faudrait faire une analyse spectrale entre la voix sur ce disque et celle d'autres enregistrements de Caruso. Qu'en pensent-tu ? Ce serait logique dans ce cas d'accord entre nous que ton nom ne figure nulle part. Par ailleurs, Jean Kriff, fils du ténor, m'a dit que c'était à cette époque une pratique assez courante.
Bien amicalement
Roger
(le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche also said to me the same thing about Gigli)! I can only conclude that Guearti was a Ghost guest tenor at those theaters listed by le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche. In desperation, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche pretended that Guearti sang under his real name Artigue. Unfortunately there was also no Artigue singing during the same period in those theaters. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche also invokes as proof the honor statements made by Paule Guearti, the daughter of the ghost tenor, that her father really sang on stage and even got a cane from the Royal family of Spain. Difficult to know if Paule Guearti was also fooled by her father like le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche or simply lied. This reminds me of the Vezzani's story receiving a pearl from the Tsar of Russia as he never sang in Russia.
It is also incredible that le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche, a vocal pedagogue, cannot recognize the voice of Caruso. The worst of all is that le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche pretends to be a nice person, when you do not talk about Guearti. When you are saying anything against Guearti, he becomes mean spirited and a real low life revealing his true soul. He received the well fitting nickname of Petit Roger.
Since le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche appeared friendly, I ignored his Guearti's castle in the sky and even wrote a positive comment on his guest book. This was a big mistake, never be nice to a moron otherwise it will bite you back. Things started to become sour when an organization in Paris wanted to put on an opera concert in a restaurant. le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche proposed the organization that his outstanding students take part in the concert. Fortunately Carlo Ciabrini, also a member of the organization, got involved. Having never heard of Guearti before, he recommended prudence to the organization. So they visited Rouen and heard nightmare voices. The students of le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche were rejected and the organization chose students of a conservatory. Since le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche thought his students were rejected by Carlo Ciabrini and replaced the students of a conservatory, decision to chose those students were not made by Carlo Ciabrini, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche started to write a nasty comment on Carlo Ciabrini's voice on his You Tube posting. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche's postings on You Tube were attacked and he looked more ridiculous with every new posts. Realizing that he looked like a fool, he asked Ciabrini to delete all his postings. Ciabrini kindly agreed to it. From there things got worse. After I reminded le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche that Guearti could not have made his debut in Madrid in le Prophète, he got really mad. He wrote to me:

J'essaierai d'être objectif et s'il y a du bon sur ton site il existe aussi beaucoup d'ignorance : notemment on voit que tu n'as aucune formation dans le domaine technique.I will try to be objective and if there is some good on your site, there is also a lot of ignorance, especially we see that you have no formation in the technical domain.

Not too long ago le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche wrote to me:
Comment vas-tu ? Je parcours ton site avec toujours beaucoup de plaisir et d'intérêt.How are you? I go through your site always with much pleasure and interest
Don't forget to visit this remarkable site, Mister Nouvion speaks the truth:
www.francoisnouvion.netThis is still on Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche's site, English version.
Questo è un sito fatto molto bene. Il suo autore dice chiaramente cosa si può pensare a bassa voce ! www.francoisnouvion.net This is still on Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche's site, Italian version.
... le remerciant pour son grand talent de musicien et sa grande compétence en art lyrique. ... thanking him (i.e. me) for his great musical talent and his great knowledge in Operatic art
On the French site before I told Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche that Guearti was lying:
Ce site est extrèmement bien fait. Son auteur, qui est un expert, dit clairement ce que l'on peut et doit penser de tous les chanteurs présentés ! Je vous recommande vivement de vous rendre sur sa page consacrée aux nouveaux ténors. Vous y trouverez un ténor chinois et un japonais à la technique italienne très sûre. www.francoisnouvion.net
Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is a complete hypocrite while praising on his site Mauro Augustini and Carlo Bergonzi he wrote to me:
J'en profite pour dire que les artistes lyriques, même les plus grands, ne savent pas enseigner la technique, y compris mon ami Mauro Augustini, ou Carlo Bergonzi qui est une véritable ordure !I take the opportunity to tell you that even the greatest singers do not know how to teach the technique, included my friend Mauro Augustini, or Carlo Bergonzi who is a real scumbag!.
Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is using Mauro Augustini, himself a B/C baritone as a reference:
roger yaeche to me
2/11/07
C'est très important pour moi d'avoir été contacté et soutenu par ce grand baryton Mauro Augustini, qui a été l'élève de Mario del Monaco pour la technique et Tito Gobbi pour l'interprétation. Il est venu me voir chez moi pendant 6 jours et a donné une master class à mes élèves, gratuitement. Sa femme est soprano : kathleen mc calla et a un site internet "kathleenmccalla.com" Il a dit à mes élèves que nous parlons la même langue concernant l'enseignement du chant. Celà me donne beaucoup de crédibilité.
Not earned credibility!

Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is not above calling teachers crook:
Roger Yaeche to me
4/8/08
Merci François.
Tout à fait d'accord que l'erreur, volontaire à mes yeux; des biographes de Luis Mariano se trouve sur le site de Luis, approuvée par son soi-disant légataire testamentaire, Patchi, qui était alors son chauffeur tout bonnement, ainsi que sur le texte de JC.Fournier que tu reproduis. La même erreur se trouve sur la biographie énoncée sur "Forum-Opéra" et ailleurs sans doute.
Je serais aussi très heureux si le nom de Clemente Guearti figure dans ta liste des ténors avec quelques mots sur sa biographie. Je peux t'envoyer un texte complet de sa biographie. En spécifiant l'accord passé entre Caruso et Guearti, accord réel je te l'assureSure Caruso authiruzed Guearti to record ONE record in his name! How stupid can le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche be? Je l'ai moi-même entendu chanter l'andante du Trouvère quand j'étais son élève et crois moi c'etait la même voix que dans le disque. Guearti faisait de l'ombre aux professionnels du chant de l'époque et comme le dit un de mes correspondants Suisse : "il n'y a que les soleils qui font de l'ombre..."
Clemente Guearti avait une voix plus grande que Caruso aux dires de mon ami Jacques Pottier. Pour raisons de santé sa carrière de chanteur n'a duré que 3 années. Pour les mêmes raisons il ne m'a pas été conseillé de me lancer dans cette voie alors que j'étais ténor lirico spinto. Guearti m'a formé à l'enseignement du chant car j'étais son fils spirituel pour services rendus quand il était malade. Il m'a donné un diplôme, un Master d'enseignement. J'en profite pour dire que les artistes lyriques, même les plus grands, ne savent pas enseigner la technique, y compris mon ami Mauro Augustini, ou Carlo Bergonzi qui est une véritable ordure !
Par ailleurs : qu'est-ce que tu penses de Stefan Zurcker de Bel Canto Society ? A ne pas confondre avec Alain Zurcker Actually wrong spelling!qui est un escroc sur le plan enseignement lyrique !
Merci pour tout
A te lire,
Avec toute mon amitié et encore bravo pour ton nouveau site.
Roger
Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche managed to be involved in a Masterclass with Mauro Augustini in Sagunt, Valencia: España Art i Dialeg - Masterclass de Canto Lirico con Mauro Augustini. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is described as Profesor de Canto y Fundador del Instituto Italiano de Formación Lírica. His biography reads:
Roger Yaèche, antiguo tenor de Opera lírica. Aprendizaje diario del canto de la Opera, técnica tradicional italiana. Formación en enseñanza de esta técnica en vías de desaparición por su Maestro Clemente GUEARTI (1892- fin 1959). formado a alumnos junto a su esposa Suzanne. Enseña en el antiguo Instituto de Formación Lírica Italiana a Rouen (Francia) y representa en Francia la Fondation Polinnia Euterpe de Bélgica desde Junio 2007. Por otra parte es Diplomado Ingeniero Comercial (ESC Burdeos) Doctor en Medicina por la Facultad de Rouen.
Strangely le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche published an email he received from Nicola Filacuridi complimenting him on his Italian method. The worst is that Nicola Filacuridi was already deceased. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche, probably on a hunch, went to the website Grandi Tenori, and inquired if Nicola Filacurdi was really dead. A couple of weeks later, he changed slightly the foreword to the email stating that it was sent by the family after Filacuridi's death. Then he came up with another version: probably sent by the family after Filacurdi 's death as he sees no other explanation for it. Then came the final version: It was a fake email. This final version tells us that only an idiot full of his small person could believe that the first version was true. The world turns around le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche.

Going back to le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche Grandi Tenori post, I quote:
Thank you very much for your welcome and your compliments on my website About the death of Nicola Filacuridi I am trying to get more informations. If it is a joke, it is a very poor way to make pleasantry. But it is an habit of some poor men to run down people who has passed away : for instance Francois Nouvion of Historical ténors and also Carlo Ciabrini, who are both disparaging my own Maestro who died 50 years ago, the same year of Mario Lanza ! It is easy to do, to charge him, without any proof. 50 years ago, a great Maestro I can assure you. Excuse my bad English . Thank you and very happy to be among you all

I HAVE HAD MORE INFORMATIONS: the message has been written before his death and sent to me by his family. Later update to match his lie on his site Very stirring.
Thank you very much, Sir, for your sustain and encouragement, chiefly towards the very provocative, liar, stupid looser whose name is FN, living now in IndonesiaReally!, kicked out from the StatesReally!. He doesn't know how I am teaching because he has never assisted at a lessonAnother lie because I did assist since le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche set it up during my visit to his house. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche during the whole lesson striked a few piano keys and did not sing anything. He was quite agree with me a few years ago, and now, because I dare to criticize, with many reasons, the voice of his privy ??Ciabrini, turned sour because of his missed fire ???career, I am now a clown and his "little petit Roger" !!! What a stupid man ! What an epoq ! I saw that you know him for a more long time than I, and you know how to judge this kind of "individu" (in french); In the future we wiil have many more interesting subjects about opera to post with. I realize it is now time to introduce myself in this forum with all the members, I shall do it very quickly. Do you speak french ? And the members, do they understand my language ? With again so much thanks for your sustain and your very instructing site. Very friendly to everybody Dr Roger Yaèche
Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche got support from the Grandi Tenori clown Dunce Goofy Mallinson who wrote to me it does not matter Mallinsons's own word: As for Guerti - who cares ? if the biography of Guarti is an invention.
Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche has written a book on singing, adapted from the Guearti's book. On the picture below from the back of the book, we can see a smiling Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche telling us that he was also a fort ténor! Similarly to Guearti, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche had to give up his career due to medical reasons. The Italian method seems dangerous for one's health.

Back cover of Yaèche book

In view of the danger presented by the teaching of the so called Italian method, Carlo Ciabrini wrote in French (Translation Below) an article on teaching singing:
L'enseignement du chant, by Carlo Ciabrini.

Réflextions sur l'enseignement du chant
L'enseignement du chant. Peut-on concevoir un professeur de piano qui ne joue pas de piano ? Non bien sûr, et bien dans l'enseignement du chant c'est monnaie courante. Nous trouvons une multitude d'individus qui enseignent le chant sans jamais pouvoir émettre le moindre son. Les pseudos professeurs de chant se retrouvent souvent sous diverses apparences plus ou moins trompeuses. Il faut surtout se méfier : - des pianistes qui sous prétexte qu'ils vous accompagnent vont vous apprendre à chanter - des professeurs de chant possédant un diplôme, mais qui ne sont jamais montés sur une scène. - des professeurs de chant qui ne chantent pas en prétextant maladie ou accidents ayant brisé leur carrière. - la race la plus redoutable, les médecins qui vous assomment de termes médicaux essayant de vous expliquer le mécanisme vocal. Je cite :   «  La technique enseignée par Guearti* et que j'enseigne à mon tour, se rapproche de celle de Corelli . Avec pour tous l'utilisation  des connexions neuronales au niveau du cortex et la transmission des " ordres " en provenance de ce cortex, à destination du larynx, par l'intermédiaire du nerf pneumogastrique (appelé aussi "nerf vague"). Comment faire pour y arriver : je réserve cela à mes élèves et mes stagiaires car c'est une découverte de mon Maestro . »   Pour avoir eu l'occasion d'entendre les élèves en question, il me semble qu'il y avait des problèmes de transmission ce jour là. On croit rêver  !!! On vient pour une leçon de chant pas pour une consultation ! S'il y avait une explication médicale du chant cela se saurait. Il faut surtout arrêter de chercher le professeur qui vous donnera une voix, il n'existe pas. Il n'y pas de baguette magique dans le chant. Un maestro améliorera votre voix, la posera, la disciplinera, mais en aucun cas il n'y aura création. Il faut toujours avoir en mémoire que le métier consiste à se faire entendre dans une salle (devant un orchestre et avec une quarantaine de choristes derrière soi) et non pas à susurrer quelques airs antiques derrière un piano. L'art du chant d'opéra n'est pas une affaire de patronage ! Je n'invente rien, nous trouvons des articles de Victor Maurel disant la même chose en 1903 ! Un professeur de chant doit pouvoir chanter. Pas besoin d'avoir été un très grand chanteur. Avoir compris ce que l'on faisait et le transmettre aux autres par l'exemple. Bien souvent les plus grands chanteurs ne sont pas les meilleurs professeurs. Par contre un mauvais chanteur sera toujours un mauvais professeur. Peut-on parler de méthode ? On a bien connu la méthode Marchesi, Garcia etc. C'était plutôt le fait, pour Marchesi, d'une chanteuse qui connaissait parfaitement sa manière de chanter et l'a enseignée à……………………………….. Pour autant on ne peut trouver des points communs entre ces chanteuses et chanteurs. On ne peut parler de méthode universelle, mais plutôt d'un enseignement spécifique à chaque chanteur, c'est à ce moment que l'art du professeur adaptant et expliquant sa technique à l'élève fera merveille. *Guearti : ténor fantôme recensé dans aucun théâtre connu, cité simplement dans un site avec une biographie relevant plus du roman feuilleton que de l'histoire du Théâtre Lyrique.

« La technique italienne » Où est-elle la méthode ou la technique pour chanter, la fameuse méthode que tout le monde recherche sans jamais la trouver. Fleurissant sur le net la « méthode italienne », venant de la nuit des temps d'un professeur fantôme et colportée par un messie normand, va encore abuser une multitude d'innocents…   Il n'existe pas de technique italienne, française, russe ou allemande c'est un leurre. On peut parler de style mais pas de méthode. Il y a une seule bonne façon de chanter et beaucoup de mauvaises. Si vous écouter Vezzani, Koslowsky, Melchior ou Pertile ils chantent tous très bien et de la même façon, mais avec des styles et des intonations totalement opposées. L'enseignement du chant repose sur la faculté de donner un exemple que l'élève va essayer de reproduire. On peut donc penser que la qualité de l'exemple favorisera dans un sens ou dans un autre la réussite de l'élève.

Le grand chanteur c'est celui qui va garder sa voix durant toute sa carrière. On peut citer Gianni Raimondi, Alfredo Kraus, César Vezzani, Alain Vanzo. Quatre ténors, quatre voix totalement différentes, mais une même qualité : la longévité. Ils ont eu tous les quatre la sagesse de se tenir à un répertoire qui leur convenait, sans jamais aborder des rôles au delà de leurs moyens. On peut assister au désastre actuel de nombreux ténors « célèbres » qui en tout juste dix ans sont venu à bout de la voix que la nature leur avait donnée. Par contre J.D. Florez semble parti pour une longue carrière ayant déjà eu la sagesse d'abandonner Rigoletto qui ne lui convenait pas encore.

L'interprétation  : quel grand mot servant à justifier toutes les misères de la voix. Verdi choisi Tamagno pour Otello car il ne trouvait pas un autre ténor lui donnant satisfaction (Verdi n'a jamais écrit le rôle du Maure pour Tamagno, il ne connaissait pas Guearti !! le pôvre…) pour donner vie à toutes les facettes du ténor verdien. Il choisi donc Tamagno dont il était sûr au moins de la puissance. J'entends déjà tous les petits Messieurs hurlant devant ce gros sauvage amateur de hurleur ! Et bien non j'adore l'interprétation : Bergonzi dans le récitatif de l'air d'Alfredo de Traviata, Kraus dans « A te o cara » etc. Mais attention, c'est la couche de vernis sur le chanteur. On ne doit songer à interpréter que lorsque l'instrument est terminé et parfaitement docile. Pas de piano détimbré, par de son filé se terminant en hoquet sinistre et j'en passe sans doutes. Quel métier !

Chanter dans sa langue  : vaste programme ! Il vaudrait mieux en principe pour apprendre le chant, chanter dans sa langue vernaculaire. L'étude du chant est déjà assez délicate sans y ajouter la difficulté de prononcer une langue que l'on ne maîtrise pas. Mais je dois avouer qu'enseigner le chant à un tibétain serait au dessus de mes forces. Il faut donc choisir. Le chanteur français a donc intérêt à chanter en français. Dans Massenet, Bizet, Gounod on doit pouvoir trouver un air de travail. Autrement, pour ma part, ce sera l'italien pour les non français. Je comprends fort bien qu'un allemand désire apprendre en allemand, mais je ne pourrai pas beaucoup l'aider.

Les forums, les critiques. Reynaldo Hahn se souvenait qu'il entendait dans les couloirs de l'Opéra (vous savez le grand bâtiment qui ressemble à un gâteau et dans lequel on entend parfaitement les chanteurs qui ont de la voix) des spectateurs comparant les directions de plusieurs chefs d'orchestre après une exécution du Ring. Il se demandait simplement s'ils savaient dans quel ordre étaient les quatre journées de la tétralogie. Sur certains forum on discute de tout, chacun donne son avis d'un ton péremptoire comme s'il avait le choix divin. Tel ténor chante Werther, en supprimant si et si bémols de la partition, assassine le français, gesticule comme un forcené et à la fin du spectacle fait un triomphe : il est le personnage, c'est Goethe et Massenet ressuscités !!! Son interprétation est bouleversante, il est Werther descendant de cheval avec son sombrero, c'est bien connu. Non et non !!! Il est très mauvais, tout simplement. Cela parait trop simple à dire.  

Carlo CIABRINI  
Translation
The teaching of singing

Can we imagine a piano teacher, who does not play the piano? Of course not, however in the vocal pedagogy world this is common. We find a multitude of individuals who teach singing without ever singing a note. The pseudo teachers appear under different disguises. One must look with suspicion upon:

*pianists who pretends because they accompany you they will teach you singing
*singing teachers with a diploma but have never appeared on stage
*Singing teachers who do not sing pretending that they have an illness or an accident interrupting their careers *The worst offenders are medical doctors that throw at you medical terms trying to explain to you the vocal mechanism. I quote:
"The technique taught by Guearti* and that I now teach, resembles the one used by CorelliHistorical Tenors comment: If Corelli knew. All use the neuronal connections at the level of the cortex and the transmission of orders coming from the cortex going to the larynx, by the intermediary of the pneumogastric nerve (also called vagus nerve). How to proceed to achieve this goal: I reserve that for my students and trainees as it is a discovery of my maestro."Historical Tenors comment: This definition was shown to doctor, who operated recently on a famous French soprano, and he had a good laugh

I had the opportunity to listen to the students in question. It looks like there were problems in the transmission that day. We could think we were dreaming. One comes for a singing lesson not for a medical consultation. If a medical explanation of singing existed, we would know it. One must stop looking for a teacher who will give you a voice, he does not exist. There is no magic wand in singing. A maestro will improve your voice, place it, discipline it, but in no case there will be a creation. One must always remember that this profession consists of being heard in an auditorium (before an orchestra and with about 40 choristers behind you. And not to mumble some antic arias behind a piano. The art of singing is not an affair of patronage. I invent nothing; we find articles by Victor Maurel saying the same thing in 1903! A singing teacher must be able to sing. There is no need to have been a great singer, after an understanding what one was doing, and transmit it to others for example. Very often, the great singers are not the best teachers. But a bad singer will be always a bad teacher. Can we talk about a method? We all know the Marchesi, Garcia etc methods. It was more the case, for Marchesi, of a singer knowing well her way of singing and taught it to ...... We can find common traits between all those singers. We cannot speak of a universal method but of a specific teaching for each singer, it is at this moment that the knowhow of a teacher adapting and explaining his technique to a singer that he will fulfill his role.

*"Guearti: a ghost tenor listed in no known theaters, quoted only on one site with a biography that looks more like a serial novel than the history of the Opera."

The Italian technique"
Where is the method or technique to sing with this famous method that everybody is looking for without ever finding it? Flourishing on the Internet the Italian method coming from the night of times from a ghost teacher and told by a Normand Messiah Historical Tenors comment: Like Salome Der Messias ist gekommen. will abuse a multitude of innocents. There does not exist an Italian, French, Russian or German method. This is an illusion. There is only one good way of singing and many bad ones. If you listen to Vezzani, Kozlovsky, Melchior or Pertile they sing all well and the same way, but with styles, intonations diametrically opposed. Vocal teaching is based the ability to give an example that the student will try to reproduce. We can think that the quality of the example will favor in a way or the other the success of the student. The great singer is the one that keeps their voice during their entire career. We can list Gianni Raimondi, Alfredo Kraus, César Vezzani, Alain Vanzo. Four tenors, four voices completely different, but with the same quality: longevity. All four of them had the intelligence to stay within the repertory that suited them, without attempting roles outside their means. We can witness today the disaster of some tenors who within ten years have killed the voice nature gave them. However J.D. Florez seems to be on his way for a long career having wisely abandoned Rigoletto that does not suit him yet.

Interpretation: What a big word to justify poor voices. Verdi choose Tamagno for Otello because he did not find another tenor that satisfied him (Verdi did not write for Tamagno, he did not know Guearti, poverino.) to bring to life all the different aspects of the Verdian tenor. He chose Tamagno because he was at least sure of his power. I heard all the little people whining before this large savage screamer! No I love interpretation: Bergonzi in the recitative of Alfredo's aria in Traviata, Kraus in A te o cara etc.. But one must be careful here; it is a layer of polish on the singer. One must only start to interpret when the voice is set and perfectly docile. No timber less piano, no filato ending in a hick up and I am forgetting some. What a profession!

Singing in his own language: Immense topic! It would preferable when learning to sing to do it in one's own language. Learning to sing is delicate enough without adding the added difficulty of singing in a language that one does not possess. But I must say that teaching singing to a Tibetan would be above my capabilities. One must choose. The French singer must sing in French as this is his own interest. In Massenet, Bizet, Gounod, one must find a working aria. Otherwise for me for non French singers it will be Italian. I understand that a German wants to learn singing in German but I could not help him very much.

Opera Groups, and Critics: Reynaldo Hahn remembered that he overheard while walking in the corridor of the Opéra ( You know this big house looking like a cake, and where you can hear perfectly singers with voices) spectators comparing the different conducting of the conductors after a performance of the ring. He was asking himself simply if they knew the order of the four days of the ring.
In certain newsgroup everything is discussed, everybody gives his advice like it was God's word. A certain tenor sings Werther, while suppressing the b and b flat of the score, murders the French language, roams around the stage like a mad man and at the end has a triumph: his Werther, it is Goethe and Massenet resurrected!!! His interpretation is moving, he is Werther getting off his horse with his sombrero, and this is well known. No and No!!! He is simply bad. It seems it is too easy to say it.
Carlo CIABRINI
Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche should have read from Helge Rosvaenge: Mach es besser, mein Sohn. Leipzig (no year), pp. 204, 215. He warns from teacher not singing during lessons:
"Man kann die Gesangslehrer in zwei Gruppen einteilen: Theoretiker und Praktiker. Die Herren Theoretiker können gewöhnlich selbst nicht singen, sind dafür aber sehr gelehrt und schreiben dickere oder dünnere Bände über den Gesang und seine Tücken. Dabei bekriegen sie sich gegenseitig mit der Feder bis aufs Blut, denn jeder von ihnen ist der Überzeugung, daß seine Methode die alleinseligmachende sei. (...) Es gibt auch gescheiterte Praktiker, die bei einem Theoretiker gelernt haben, sich aber mit dessen Methode am Theater nicht durchsetzen konnten und nun gerade mit Fleiß diese Methode an ahnungslosen Jüngern weiterexerzieren. Diese sind die Schlimmsten! (...) Vormachen und immer wieder vormachen - aber natürlich richtig vormachen-, das ist die Aufgabe des Lehrers. Gewiß, eine entsprechende Technik muß der Sänger als erste Voraussetzung besitzen, doch bekommt er diese nicht bei Pädagogen, die eine technische Blumensprache reden und selbst nicht singen können..."
You can divide singing pedagogues into two groups: theorists and practitioners. The theorists can usually not sing, but they are very educated and write more or less voluminous books about singing and its difficulties. In those books, they are feuding each other until it draws blood, cause every single one of the theorists is convinced that only his method is the one to solve all problems. (...) There also are some smart practitioners who have studied with a theorist and who could not establish themselves with the theorist's method and who now diligently pass the failed method down to clueless students. Those are the worst of all! (...) To demonstrate and again to demonstrate is the most important thing - correctly of course - that is the teacher's task. Sure enough, every singer needs to know a certain technique to start with, but he cannot learn that technique with pedagogues who are using fancy vocabulary and cannot sing themselves. "
Very appropriate for le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche
Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is now going now crazy on his website because of Réflextions sur l'enseignement du chant written by Ciabrini. Below you will see the full text in French (heading: The completely idiotic comments by le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche on his website), I will comment now on those new lies, titled in French Right of answer:
  • First of all le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche cannot identify properly the name Malibran Music, the store managed by Ciabrini. He does not know that Malibran Music was created by Guy Dumazert, a great French expert, who knew, more about opera and singing than Monsieur Yaèche.
  • He then blamed Ciabrini to use that Italian sounding name Ciabrini when singing. He then chides Ciabrini, according to le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche, who is against the Italian method to have use an Italian name to sing on stage. Ciabrini is Corsican! What about Artigue the real name of Guearti?
  • Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche makes a sill remark regarding the tonality of Roméo et Juliette showing that he does not know that the aria has two options.
  • Then le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche quotes that Ciabrini sang only 7-8 years in Bucharest. This is longer than the combined career of Guearti and le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche on stage (0 year). By the way Ciabrini still sings in concert. Now in a racist way, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche mocks Bucharest. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche does not know that great singers sang in Romania or came from Romania. By the way, Mauro Augustini, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche's supposed friend, sang in Romania. During the 1970-1975 Ciabrini sang a lot of operettas in France, in particular a series la fille de Madame Angot with Roland Cougé (a possible student of Guearti, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche dixit) Now le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche has changed the discussion to the career of Ciabrini. The starting point was the lies about the pseudo career of Guearti and le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche's teaching method.
  • Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche lists the visit by Ciabrini to Rouen to hear his students (November 28, 2009). He then imply that during the November visit Ciabrini was roaming in his house trying to steal something.
  • Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche further implies that Ciabrini never witnessed one of his lesson. Ciabrini never did, I did.
  • Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche further reveals to us that Vezzani, Luccioni, Thill were trained using the Italian method. Apparently le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche has no idea who were the teachers of Vezzani and Luccioni. Thill went to De Lucia, who always had problems with high notes and was dying slowly when Thill was there. Thill told Dumazert and Ciabrini in the 1970s that he always was looking all his life for a method on how to sing.
  • Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche further complains that Ciabrini never sang during his visit to Rouen. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche forgot that Ciabrini was there to listen to stars of the future not to sing.
  • Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche affirms without shame that Guearti sang with Battistini and Ruffo. Unfortunately chronologies exist on those two singers. No Guearti is mentioned, poverino.
  • Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche knows informs all of us that he was 80% invalid during his life. This did not stop him to be a chiropractor. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche was probably talking of his brain power.
  • Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is a charlatan. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche lists on his site following singers as having a great technique: Villazon, Alvarez, Callas etc. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche charges 30 euros per lesson. One the student, having participated at this disaster hearing in Rouen, comes five times every week and gives le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche 600 euros a month. What a shame! Students are leaving him as they do not see any progress. The all thing can be labeled Petit Roger Tribulations.
    In his last attempt to prove that Guearti had a career, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche published on his page the obituary of Guearti published in Sud-Ouest on December 24th, 1959.

    Obituary of Guearti

    One can read the same mis-information about his titles (who wrote that le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche or Paule Artigue, the daughter), then comes the pearl: At the time where Ruffo (Rufo in the text), Battistini (Battestini in the tex), Tamagno were triumphant, he made his debut in Italy in le Prophète. The first problem, Tamagno was already dead at that time and le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche told us Guearti made his debut in Madrid. What is it? Then the obituary continues with the normal list of so-called students, including now Gouttebroze. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is a real fool. One thing is sure Clemente Guearti, lived, wrote a book on singing and died.

    Et Torquemada conduit le bal!

    Et Torquemada conduit le bal!

    The completely idiotic comments by le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche on his website

    " Droit de réponse

    " Le 24 avril 2009

    " J'ai créé ce site au cours de l'année 2004.

    " A cette époque je ne pensais pas être contraint un jour d'exercer mon droit de réponse au sujet d'un article provocateur, mensonger et diffamatoire envers mon Maestro et moi-même, écrit par un certain Carlo Ciabrini, directeur du magasin pompeusement appelé "Mal.-music" situé en région parisienne.

    " Avant d'écrire ce qui suit, j'ai écrit fort courtoisement à Ciabrini, j'ai fait intervenir un grand avocat de mes amis : sans succès hélas !

    " Ciabrini n'est qu'un pseudo, un nom virtuel destiné au théâtre, ce personnage aurait chanté à Bucarest pendant 7 ou 8 ans avant de disparaître de la scène à l'âge de 45 ans. C'est le ténor de Bucarest ! Son véritable nom est tout ce qu'il y a de plus français.

    " Avant cette période, après celle-ci : rien à ma connaissance.

    " Aujourd'hui à 60 ans : toujours rien !

    " Il est devenu un "chanteur fantôme", pour reprendre son expression favorite.

    " Cet homme cite le nom de mon Maestro, l'injurie et le diffame en disant, je cite :"... qu'il prétexte maladie ou accidents pour justifier un arrêt de carrière, le décrit comme un "ténor fantôme," recopie hors de son contexte des passages de mon site permettant aisément de savoir qui je suis, dit que les médecins sont les pires enseignants alors que c'est manifestement un plus que de connaître le corps humain et son fonctionnement, tout le monde l'admet, enfin me traite de "messie normand d'un professeur fantôme".

    " Sans compter les injures que je reçois depuis 4 mois, anonymement par "pourriels," sous différents pseudos inventés probablement par ses copains !

    " Il a donc écrit sur son propre site un article intitulé "L'enseignement du chant," qui ne contient que des inepties, dont le seul but est de pouvoir aisément, encore une fois de manière provocatrice, mensongère et diffamatoire, faire étalage de sa grande ignorance de l'anatomie, de la physiologie, enfin de toute technique vocale respectant cette physiologie et les lois élémentaires de l'acoustique.

    " Le seul but de cet article ridicule est de nous attaquer tous deux, mon Maestro décédé il y aura 50 ans le 23 décembre prochain, n'étant plus là pour se défendre, et moi-même.

    " Quel courage ne trouvez-vous pas ? Qu'elle ignominie !

    " Je n'ai pas à me justifier devant toutes ces calomnies, mais étant le fils spirituel du Maestro GUEARTI, en l'honneur de sa mémoire et vis à vis de sa fille, j'ai décidé de le défendre.

    " Concernant les attaques me visant directement, prêtant à sourire, elles viennent de si bas que je n'en ai cure, pour l'instant du moins.

    " En définitive donc, je pense que vous trouverez normal, avec moi, que j'exerce mon droit de réponse.

    " ORIGINE DES FAITS :

    " Le samedi 29 novembre 2008 j'ai reçu chez moi deux très bons amis afin de leur faire entendre 3 jeunes élèves, encore débutants donc, mais qui promettent d'être bientôt de très bons chanteurs.

    " Ce Carlo Ciabrini, inconnu à mes yeux à cette date, a cru bon de se joindre à eux sans y avoir été invité, venu, je m'en suis rapidement aperçu ainsi que mon épouse, dans le seul but préconçu de nous "démolir" tous.

    " Ce jour là il a fait montre d'un sans-gêne incroyable, d'un total manque d'éducation, affichant un air bougon et contrarié, se promenant seul dans la maison alors que je le croyais aux toilettes, pendant que je servais un thé à mes amis. Que cherchait-il ?

    " A la fin de la réunion, une fois mes amis repartis vers Paris, mon épouse me dit : "Roger, méfie toi de cet homme, il est sûrement en train de vous critiquer tous". Le mot est faible, elle avait, hélas, parfaitement raison !

    " Ce qu'il raconte sur les enseignants en chant d'opéra, je vous laisse le soin de le lire sur son site afin que cet article ne soit pas trop long, mais sachez qu'il me décrit, en tant que mèdecin, je cite :

    " - "la race la plus redoutable des professeurs";

    " Sur le Maestro Guearti : "ténor fantôme recensé nulle part...biographie relevant du roman feuilleton...etc, etc".

    " ANALYSE :

    " Cet individu, contrairement à ce qu'il affirme :

    " - n'a jamais assisté à une des mes leçons de chant, donc il ne sait pas comment je pratique.

    " - ne possédant aucune connaissance anatomique et physiologique concernant le corps humain, il conteste la participation du cortex cérébral dans toute forme d'éducation.

    " Or tout le monde sait, sans être mèdecin, que tout apprentissage, que ce soit en sport, en langues étrangères, en chant bien sûr, passe par le cortex, le corps ne faisant qu'obéir aux ordres en provenance de notre fonction supérieure par le biais de nerfs et de muscles.

    " - cet individu refuse l'existence d'une technique italienne structurée, alors pourquoi s'est-il empressé de prendre un nom de scène à consonnance italienne ?

    " Cette technique a pourtant formé les plus grands chanteurs internationaux, italiens bien sûr mais aussi étrangers et français comme Vezzani, Luccioni, Thill (professeur : De Lucia) etc.

    " - cet individu dit aussi, je cite : "un grand chanteur c'est celui qui va garder sa voix durant toute sa carrière".

    " Là je suis entièrement d'accord, mais dites moi, pourquoi la sienne n'a duré que 8 années, quelque part en Roumanie ?

    " Que voulez-vous, il n'a pas eu la chance de connaître le Maestro Guearti.... "le pôôôôvre" !

    " Pourquoi a t-il refusé d'emettre le moindre son lors de sa "visite" chez moi, tout en se trahissant lui-même en chantant 3 notes qui m'ont suffit à expliquer une carrière stoppée rapidement (en 1995 ?) pour cause, probablement, de désordres vocaux en rapport avec une technique déplorable.

    " Ecoutez le sur YOUTUBE vous serez édifiés !

    " Il ne comprend pas pourquoi Gounod a écrit un si naturel dans son opéra "Roméo et Juliette," un si bémol, pour lui, aurait suffit. Il veut donc donner aussi des leçons à notre grand compositeur national !

    " Maître GUEARTI : A chanté très peu de temps car s'est brisé le genou gauche au sortir d'une représentation vers la fin de la 1ère guerre mondiale : fini les scènes lyriques !

    " A eu comme partenaire les plus grands artistes comme Titta Ruffo qui faisait trembler le lustre de la Scala, Matias Battistini etc.

    " Il s'est reconverti dans l'enseignement du chant après un 2ème cursus d'étude à cette fin, car savoir chanter ne signifie pas savoir former et placer la voix d'un élève débutant.

    " L'enseignement du chant ça s'apprend, Monsieur Ciabrini !

    " CastellanoAnother person that could not be verified, Melocchi, Campogagliani, pour ne citer qu'eux, n'ont jamais chanté ; mais quel talent comme enseignants !

    " Enseigner le chant ne consiste pas à chanter devant un élève pour lui dire ensuite : faites comme moi, mais demande que l'on sache expliquer comment faire pour que l'émission vocale soit bonne, et développer chez l'élève le "ressenti" quand c'est bien, et non pas se fier à l'audition, forcément variable d'un lieu à un autre.

    " Maître Guearti, homme intègre à la haute valeur morale, a finalement été amputé de sa jambe en 1956 et c'est grâce à moi s'il a pu remarcher, avant d'être appareillé, puis à nouveau après !

    " Après 10 années d'études quotidiennes de chant avec lui, souffrant de graves problèmes vertébraux qui m'ont laissé paralysé un mois à l'âge de 20 ans, le neuro-chirurgien le Professeur Pouyanne de Bordeaux, mon Maestro et mes parents m'ont à juste raison dissuadés de tenter ma chance dans ce métier. Je suis aujourd'hui titulaire d'une carte d'invalidité à 80 %.

    " VOUS COMPRENDREZ DES LORS QUE JE NE PUISSE PAS NOUS LAISSER INSULTER PAR CET INDIVIDU !

    " CONCLUSION :

    " Un grand chanteur, à plus forte raison un ténor, doit être un homme généreux de coeur, charismatique (pas une porte de prison), ayant de la classe, de l'éducation, aimant le public en sachant lui donner l'émotion qu'il est venu chercher.

    " Il doit être calme et pas une boule de nerfs, chantant lentement avec une voix timbrée, musicale et non serrée jusqu'en haut de la tessiture, le larynx devenu un instrument de musique par l'éducation et le travail des vocalises respectant les lois de l'acoustique.

    " Il y a donc obligatoirement création d'un instrument par le travail de la technique, incontournable avant de prétendre interpréter un air d'opéra.

    " Notre chanteur, enfin, ne doit en aucun cas être un aigri, un jaloux, un Iago (de l'opéra "Otello" de Verdi) en herbe.

    " Merci à vous tous, chers Amis lecteurs, pour vos nombreux encouragements reçus par courriels, et les écrits, dont je suis fier, figurant sur mon "Livre d'Or."

    " Dr Roger Yaèche

    Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche took this garbage out, as he probably realizes that he was looking like a fool, and replacing it with the text just below. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche chooses to add, from his guest book, a complimentary post by a M. S. (Helvétie), an anonymous person!.
    Après mon "Droit de réponse"

    Chers Amis,

    Comme je l'ai déjà dit, si j'ai écrit le "droit de réponse" que j'ai laissé 10 jours en ligne, ce n'est pas pour me justifier, je n'ai pas à le faire, mais pour défendre un grand homme comme vous le savez. Par respect vis à vis de mes lecteurs qui n'ont pas à être pris comme témoins de querelles de bas niveau, j'ai décidé de supprimer mon droit de réponse. Je me consacre désormais entièrement à la transmission d'une technique vocale qui a fait largement ses preuves et que je suis pratiquement seul à enseigner aujourd'hui. J'invite d'ailleurs quiconque le désire à venir assister à une de mes leçons. Je suis tellement encouragé par des gens de grande qualité morale, de grande culture, que c'est là la voie que je dois suivre sans m'en écarter. Pour preuve, je ne peux résister au désir de reproduire, extrait de mon Livre d'Or, un des plus beaux compliments reçus.

    Je cite :

    M. S. (Helvétie)

    La visite de votre site, admirablement conçu, m'a procuré beaucoup de plaisir, non seulement par la richesse et l'éminente pertinence des informations passionnantes qu'il contient, mais aussi - et surtout - parce que l'on sent, chez son rédacteur - vous - cette fibre unique et cet art magistral de transmettre, avec éloquence, un enseignement ancestral, issu d'une tradition séculaire, qui vous tient particulièrement à coeur. Et nous savons, tous deux, à quel point l'enseignement est chose précieuse, tout en impliquant une constante abnégation, assorti d'un inlassable don de soi. C'est ce qui faisait écrire à Madeleine Mansion, dans son ouvrage consacré à "L'Etude du chant", que cette tâche sacrée relèverait presque du sacerdoce, voire de l'apostolat. Je n'ai pu m'empêcher de penser à cet émouvant passage, tiré des exégèses, qui dit, en substance ceci (je cite) : Il n'est de plus grand amour que de vouer sa vie à celles et ceux qu'on aime ! (Jean 6,15) En perpétuant, avec un tel dévouement, l'enseignement de votre vénéré Maître, en ayant ainsi à coeur de transmettre son/votre savoir originel - hérité conjointement de votre gnose phonatoire - aux générations à venir, c'est assurément le message de St-Jean que vous incarnez avec noblesse ! Par ailleurs, je ne suis guère étonné que l'aspect supérieur de votre enseignement puisse générer quelques attaques sournoises satellites de part et d'autre. En effet, ne dit-on pas que l'on ne persécute que les soleils, car ce sont les seuls qui font de l'ombre ? Même François VI, duc de la Rochefoucauld, avait déjà décrété, avec une judicieuse adéquation, que les médiocres condamnent d'ordinaire ce qui dépasse leur horizon ! Un seul mot d'ordre, dans ce cas : -Bien faire et laisser braire ! En tous les cas, bravissimo, Maestro Dottore Roger YAECHE ! Nel fratempo, la prego di gradire l'espressione dei miei rispettosi saluti!

    Ciabrini answered this stupidity in French, daring le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche to publish it:
    Little Roger

    Je n'y peux rien c'est ton surnom sur le tout le web !

    Si tu as un peu de courage tu publieras ma réponse sur ton web.

    En route…

    Quand tu es venu me chercher sur youtube tu as a fait l'erreur de ta vie. En effet personne ne te connaissait et tu vivais tranquillement au pied de ton arbre. A titre indicatif mon web a reçu to day 352 visites. Je ne sais pas combien pour le tien ! De l'anonymat, tu es passé à la lumière. Maintenant tout le monde connaît Clemente Guearti. C'est-à-dire que tout le monde s'est rendu compte de la supercherie. A part le livre délirant qu'il a écrit, il est totalement inconnu. A ce sujet je suis prêt à faire des excuses publiques sur mon web si tu me montres une trace de son passage dans les théâtres que tu cites. Toujours la même chose, se faire passer pour Caruso : lamentable ! De sa part et de la tienne qui depuis 2004 ne reconnaissait pas la voix du napolitain (bien que tu l'eusses reconnu dans un des tes mails). S'inventer une carrière…minable. Pour ma modeste personne, mon nom est bien Ciabrini, mais je suis Corse, pas italien, Vezzani, Lucioni, Micheletti tu connais ? J'ai étudié le chant avec des gens qui existent encore et qui ont fait des carrières ailleurs que dans leurs rêves. J'ai 60 ans et je chante toujours, deux récitals cette année avec plus de 15 airs d'opéra. Je n'ai rien à prouver, je te l'ai déjà dit, j'ai reçu l'avis de très grands chanteurs et surtout du public, chose dont tu ne peux te vanter. Alors le tien… Se permettre de porter un jugement sur Bergonzi ? Venant de la part d'un charlatan est proprement scandaleux. La postérité a déjà jugé entre Bergonzi et Gueche.

    Tu reparles de mails, je répète que je n'y suis pour rien. Je n'ai pas que cela à faire. Une chose est vraie pourtant, je n'ai pas de connaissance en anatomie, je suis ténor moi, pas médecin. Tu te portes très bien pour un invalide. (Vous avez dit très bien, mon cousin)

    Quant à la cavatine de Roméo, je ne pense pas que tu savais qu'il y avait plusieurs tonalités. Alors que je l'ai chantée dans les deux, et même bissée dans les grands jours. Ah tu ne peux pas savoir ce que sais d'entendre le public qui respire en même temps que toi, il faut être un artiste pour cela et non un carabin des bords de la Seine.

    Citer Alvarez et Villazon comme exemple de technique italienne !!! On voit où ils sont maintenant, l'un ne chante presque plus et l'autre est à l'hôpital. Vraiment dangereuse cette pseudo méthode. Tout ce que tu racontes est sujet à rigolades sur le web. Ne parles pas de Ruffo et Battistini, il y a des biographies détaillées, faites par des gens sérieux, sur ces vrais chanteurs et on ne parle pas de CG.

    Quant à la Roumanie elle a donné à l'art lyrique de grands chanteurs qu'il est inutile de te citer car tu ne les connais pas. Herlea n'est pas le nom d'une marque de cirage ! Tu ne connais rien d'ailleurs, tu écorches un nom sur deux, tu confonds les lieux, les dates et le jeu ridicule que tu proposes sur ton site est un délice pour le webmaster.

    Je ne mettrais pas cela sur mon web, ce n'est pas une décharge. Mais sur le tien ce serait très bien. Si tu vois le fantôme de CG demande lui si le grand ténor qu'était Filacurudi le connaît. Heureusement que le ridicule ne tue plus.

    Je m'amuse toujours en t'écrivant c'est un bon exercice de style. Comme tu as l'air triste, l'image que te renvoie ton miroir doit te faire peur. Quand un invité vient chez moi, je ne le suis pas au WC.

    P.S. Un collectif de 6 personnes m'a contacté pour savoir si je voulais m'associer, comme partie civile, à une plainte qu'ils veulent déposer contre toi pour exercice illégal de la profession. Ce sont des anciens élèves je pense, (à la suite de Youtube, encore…). J'ai refusé. J'allais citer Sir John, mais c'est trop pour toi.

    Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche blows his top!.
    Chers Amis,
    Comme je l'ai déjà dit, si j'ai écrit le "droit de réponse" que j'ai laissé 10 jours en ligne, ce n'est pas pour me justifier vis à vis de propos imbéciles, je n'ai pas à le faire, mais pour défendre un grand homme comme vous le savez.
    You mean a great liar
    Ces propos qui ne sont que provocations, mensonges sans preuves, ignobles calomnies, injures,
    Actually not if le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche would do his research
    proviennent d'un homme avec qui j'entretenais d'excellentes relations jusqu'au 31 décembre 2008 dernier, puisqu'il m'a même adressé une carte electronique de meilleurs voeux,
    Actually the disengagement with le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèchestarted not at the end of 2008, but on March 28, 2009 when I sent him this email, afer le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche asked me to put the Guearti biography on my site:

    Francois Nouvion
    to Yaeche
    Mar 28
    Bonjour Roger
    Il est impossible qu'il a debute dans le Prophete a Madrid (Les tenors etaient Mariacher/1896, Vignas/1905-1906, Biel/1907 et rien d'autre) Le Trouvere en Fevrier 1919 a Rome:Teatro Manzoni Manrico: Granados Francisco/De Giovanni Remo/De Dionigi Massimo.
    Amities
    Francois

    Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is not pleased:
    Yaeche Roger
    Mar 29
    Je vois que ça devient une obsession... N'as tu pas autre chose à penser ?
    Je n'y étais pas et toi non plus.Et je m'en fiche ! Le principal est que la méthode qu'il m'a transmise et que j'enseigne à mon tour à sa demande est la seule valable et la meilleure au monde. Même les italiens me demandent des conseils par mail, car cette méthode se perd même là-bas ! Il a débuté dans le Prophète mais je ne sais pas où. De toutes façons le fait que l'on ne trouve pas de traces ne veut pas dire que l'évènement n'a pas eu lieu et n'est pas une preuve contraire. J'en ai parlé longuement au téléphone avec sa fille qui vient de m'envoyer un "certificat" sur l'honneur, et qui dit, je cite :
    "Je certifie Paule Artigue
    , fille de Clement Artigue dit Guearti dont les études en chant ont été pratiquées à Milan pendant plusieurs années, posséder dans la famille une canne à pommeau en or offerte à mon père par un membre de la famille royale d'Alphonse XIII lors d'une représentation d'opéra ayant eu lieu au théâtre royal de Madrid." Et c'est signé Paule Artigue. Maintenant tu crois ce que tu veux. Moi j'ai connu et fréquenté CG pendant plus de 10 ans, et j'ai pu apprécier sa haute valeur morale, qui n'a rien à voir avec ce que l'on peut voir aujord'hui, à preuve toutes les conneries et insanités que j'ai reçues pendant 3 mois de Paris et de Berlin, suite à une "remarque" que j'ai "osé faire" sur la voix de Carlo Ciabrini. Il y a vraiment des cons sur cette terre, en France du moins. Et des jaloux ! Très amicalement à toi
    Roger

    My answer:
    Francois Nouvion
    to Yaeche
    Mar 29
    Tu oublies que c'est toi qui m'a demande de mettre l'article sur mon site. J'ai eu beaucup de reclamations sur la veracite de l'article. Personne ne peut verifier les donnees de Guearti/Artigue. J'ai mis ton article sur Guearti dans les tenors on the fringe avec les explications necessaires sur ce tenor fantome. Sa bio est de la rigolade finie. C'est plein d'erreurs et de mensonges inventes par Guearti lui meme. Quant au certificat d'honneur de la fille prouve qu'elle n'a aucune idee ou elle ment. Tu n'as aucune idee de chronologies existants sue les theatres ou ce menteur dit qu'il a chante. Dans l'igorance on se tait. J' ai recu les commentaires sur Ciabrini par toi, c'est de la betise finie. Tu ne peux meme distinguer que c'est Caruso qui chante l'air sur le disque et tu es professeur de chant. J'ai aussi enleve le lien a ton site qui n'amene rien du tout.
    Francois
    And now le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche's ultimatum:
    Yaeche Roger
    to me
    Mar 29
    Je viens de revisiter ton site et je réalise maintenant seulement que c'est avec le temps que l'on finit par mieux connaître les gens. J'ai enlevé l'enregistrement du Trouvère sur mon site sur tes conseils que je croyais judicieux jusqu'à présent, et je crois avoir bien fait car effectivement je n'ai aucune preuve ni pour ni contre et dans le doute on s'abstient. Maintenant il est trop facile de dire que tous les gens sont des menteurs, et de les dénigrer à 12000 km d'ici dans les brumes du climat tropical dans lequel tu vis. Malgré ton animosité à mon égard (vu ton honteux réquisitoire sur moi digne d'un procureur, en citant sans cesse "Monsieur Yaeche" sur ton site dans la section "on the fringe") j'essaierai d'être objectif et s'il y a du bon sur ton site il existe aussi beaucoup d'ignorance : notemment on voit que tu n'as aucune formation dans le domaine technique. Tu as choisi de manière unilatérale d'enlever le lien vers mon site : alors soit logique avec toi même et enlève photos et commentaires sur CG et sur moi ; ce sera non seulement logique mais aussi honnête. De mon côté je laisse encore quelques temps le lien vers ton site en attendant que je l'enlève si nos relations devaient en rester là. C'est regrettable mais c'est comme ça, c'est ton choix et pas le mien, et il faut savoir envers toute personne accepter ses qualités et ses défauts.
    Cordialement quand même
    Roger
    qui se "cache,"
    Now le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche lies, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche wrote the followinng to me in 2007:
    roger yaeche
    to me
    2/11/07

    Bonjour François,
    Content d'avoir reçu rapidement de tes nouvelles.
    Mon n° de téléphone est le : 0033(0)950753344 et pour le portable : 0033(0)672780609.
    Peux-tu me donner les tiens, ainsi que le décalage horaire qui existe entre la France et le Philippines. Tu as de la chance d'habiter dans un pays où il fait chaud tout le temps, sauf si c'est étouffant bien sûrHere le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche was pleased that I was in the Philippines!. Tu as entièrement raison pour le site "grandi tenori". Ce sont des "cons" !Look at what le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche says about Grandi Tenori, in another section. Je suis très content que Alagna se soit "ramassé" à la Scala. Car on ne peut pas tromper le public milanais comme on trompe le public français qu n'y connait rien en chant. Alagna ne soutient pas sa voix, la place en arrière dans le palais, elle tremble et n'a aucune ampleur. Et pourtant quelle prétention de la part de cet homme ! Je t'autorise à traduire en anglais et insérer dans ton site ce que je viens de dire sur lui.
    A te lire,
    Très amicalement
    Roger
    on peut du moins le penser, à présent à Bohol aux Philippines après avoir habité New-York quand je l'ai connu, qui tout d'un coup a été contraint de rejoindre la ville de Seattle
    I was in New York one year and 4 months and moved to the West coast for another job. I never lived in Seattle. Another lie of le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche!
    sur la côte ouest qu'il habitât très peu de temps,
    Actually I was there one year and a half!
    pourquoi, puis a quitté précipitamment les Etats-Unis
    I am a US citizen!!!
    , non sans raisons sans doute
    I will give more details on that on this page when I published an email sent by le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche to a friend telling him, he had no proof. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche told another person that I was wanted by the FBI!
    , et dont je tairai le nom (ses initiales sont FN,
    Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche makes now racist statement, when Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche himself denugrates Romania as a nothing country because Carlo Ciabrini sang there.
    ce qui lui va comme un gant) car ce serait lui accorder trop d'intérêt et lui procurer trop de plaisir. Depuis le début de 2009, étant médecin
    Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche means a charlatan.
    je puis dire qu' il semble avoir "décompensé" un probable état pathologique d'ordre psychologique, c'est du moins ce que l'on peut en penser
    Bla, Bla, Bla
    , silencieux jusqu'alors, car depuis ce début d'année
    We saw this cannot be true since the split happened end of March.
    je reçois quotidiennement de 2 à 4 messages d'insultes, sans compter les messages diffamatoires et de dénigrement concernant mon Maestro et moi-même adressés à tous mes amis et relations de chant dans la mesure où ces amis me défendent. J'en conclue donc que Mr F.N. doit être en grande souffrance et misère affective due à un probable échec social,
    Bla, Bla, Bla
    trouvant, comme le dit un grand psychothérapeute de mes amis, une grande jouissance à m'écrire depuis 4 mois des messages dont la vulgarité dépasse tout ce que l'on peut imaginer, ("con,voyou,fumier")
    How true!!!
    allant même jusqu'à inscrire mon Maestro comme membre actif de YOUTUBE, 50 années après sa mort
    That's funny!!
    !!! Dans l'ignoble, difficile de faire mieux ! Ils ont même inscrit mon nom sur Youtube sans autorisation
    There is only one Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche, you!!!
    ! Heureusement j'ai réussi à bloquer leurs messages de mon ordinateur, je ne les lis plus,
    No kidding!!
    et les renvoie à qui de droit. Ces gens là n'ont aucune morale, aucune dignité, tout semble n'être qu'échec et misérabilisme chez eux. Et je ne comprends pas comment le "ténor de Bucarest",
    Racist statement about Romania?
    quelle que soit sa voix, qu'il chante bien ou mal peu importe, puisse s'associer à notre malade philippin ! Cette opinion résulte de l'étude détaillée, avec l'aide d'un psychiatre-psychologue
    Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche himself!!
    , des "pourriels de ce Monsieur F.N."
    A highle educated message from le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche:
    From: "Yaeche Roger"
    To: nouvionf@
    .....et toi tu es la conne de tous les travestis d'Indonésie.
    Ah, j'allais oublier : fais attention de ne pas donner à personne le virus de la grippe H1N1 qui comme tu le sais s'attrappe à partir des porcs !
    Grande misère affective certainement aussi pour notre ténor, et peut-on dire "qui se ressemble s'assemble" ? Et avec une telle mentalité, prétendre être un artiste et donner des leçons au monde entier : Mon Dieu, mon Dieu que NON !!! De toutes manières avec sa voix chevrotante je ne vois pas quel directeur voudrait de lui aujourd'hui ! De plus un livre auquel je tenais a disparu depuis sa visite chez moi, mais comme je n'ai pas de preuve je ne peux rien dire !
    Now the scumbag le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is accusing Ciabrini to have stolen one of his book!
    Donc par respect vis à vis de mes lecteurs qui n'ont pas à être pris comme témoins de querelles de bas niveau, j'ai décidé de supprimer mon droit de réponse.
    What about this crap!
    Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche got desperate and wrote the following to the French Embassy in Manilla:
    Monsieur l'Ambassadeur,
    Je reçois depuis 5 mois des messages insultants et de dénigrement de la part d'un certain François Nouvion qui habite Bohol. Tout en vous priant de m'excuser pour ce dérangement je me permets de vous en faire suivre quelques uns afin que vous puissiez juger vous même de l'état de ce Monsieur, et si possible l'obliger à cesser ce harcèlement dont je suis victime.
    Merci de votre aide.
    Veuillez croire, Monsieur l'Ambassadeur, à l'expression de mon plus profond respect.
    Docteur Roger Yaeche

    Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche got following answer:
    Messieurs,
    quel que soit l'objet de votre désaccord, essayez de trouver un gentleman's agreement si c'est encore possible, ou alors faites changer vos coordonnées de messagerie internet. La dernière option (sans doute la pire) serait de porter plainte auprès des autorités locales.
    Quelle que soit la solution que vous choisissez, merci de ne pas revenir vers cette ambassade sur ces questions d'ordre personnel.
    Sincères salutations,
    A. R.
    Out of desperation le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche cleaned up his editorial, only attacking Maestro Ciabrini on the technique of singing. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche will never learn! Even when le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche goes on vacations, he cannot stop liking to look like a fool.
    Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is the Torquemada of the Opera.

    Picture of Torquemada

    Advice to Students of Charlatans like le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche
    Madame, Monsieur
    A l'origine de ce message, un email de Roger Yaèche sur Maestro Ciabrini! A sa lecture j'ai senti que quelque ne collait pas. Contrairement à Roger Yaèche Maestro Ciabrini a 40 ans dans le milieu lyrique, comme chanteur et producteur. Depuis 40 que Maestro Ciabrini fréquente le milieux lyrique, il a connu personnelement: Dens, Vanzo, Luccioni, Huc-Santana, Bianco, Mars, Bacquier, Doria, Marty, Jaumillot, Gougé etc. Jamais le nom de Guearti a été prononcé, il est totalement inconnu et même les mauvais professeurs étaient connu! A ce jour il a réalisé plus de 300 CD d'opéra sur www.malibran.com. Maestro Ciabrini m'a communiqué que vous deviez interpréter de grands airs du répertoire, que même de grands professionnels abordent avec prudence. Sa crainte était justifiée. En vous écoutant il a découvert trois potentiel divers, mais totalement incultes. Ni voyez la aucune méchanceté, cela ne rapport rien et cela vous coûte de l'argent et surtout de futures désillusions. Quand j'ai appris que pour certain d'entre vous cela fait 4 ans que vous êtes sous la férule de Roger Yaèche, j'en frémis. Roger Yaèche ne sait rien! il ne chante même pas. Et Guéarti est un mythe qui a abusé Roger Yaèche il y a 50 ans! Sur le site où vous lisez ce message, vous avez la preuve que Guearti n'a jamais mis les pieds sur une scène comme Roger Yaèche. Souvenez vous la première question que Maestro Ciabrini vous a posée en montant à l'étage."Voulez vous faire une carrière ou faites vous cela pour votre plaisir personnel?" Votre réponse l'a édifié. Mais rassurez vous vous n'êtes pas les seuls à subir de pareille chose. L'enseignement du chant est constellé de farceur comme Roger Yaèche. Ecoutez de bon chanteurs et vous verrez que vous n'êtes pas sur le bon chemin. Quittez ce voyou et consacrez vous à votre travail, et chantez pour votre plaisir. Un petit exemple pour les deux jeunes hommes, vous n'avez aucune idée de ce qu'est la couverture d'un son. Grave au bout de 4 ans d'études. Maestro Ciabrini est à votre disposition pour tout conseils, mais il ne donne pas de cours de chant, Il est chanteur, pas médecin. Sincères amitiés et bon courage.
    Open Letter to Mauro Augustini, in Italian.
    jeudi 18 juin 2009,
    Gentile Signore
    Mi permetta di presentarmi, sono Carlo Ciabrini, tenore francese direttore della ditta Malibran-Music www.malibran.com. La contatto in relazione al sig. Roger Yaeche. Questo signore si serve del Suo nome e della Sua fama per abusare della gente sul suo sito Web. Ormai è completamente assodato che Clémente Guearti non ha mai cantato nei teatri di cui parla. Il sig. Roger Yaeche non ha alcuna qualificazione per insegnare canto. (D'altronde in una delle sue email afferma che Lei non sa insegnare e che Carlo Bergonzi fa schifo !). Volevo avvertirLa come collega di quello che sta combinando questo signore.
    Cordiali saluti
    A Concert
    I was contacted by Mr. Fertiger, French speaking, dealing with culture matters and living in Italy, asking me what was going on as he read the Guearti controversy on the Historical Tenors site and visited the italopera.com website. I told him to contact le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche, says positive things about Guearti and negative things about Ciabrini and myself. Well Mr. Fertiger did not have to wait too long. As you will see the thing turned sour and Mr. Fertiger sent me all the emails of le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche.
    yaeche roger italopera@free.fr
    Bonjour cher Monsieur,
    J'ai bin reçu votre message et je vous remercie por les félicitations concernant mon site et le soutien que vous m'apportez. Bien sûr que je suis au courant des propos mensongers, provocateurs, diffamatoires, orduriers même écrits par François Nouvion sur "Historical tenors" et par Ciabrini, alias Alain Quincey, qui se prend pour un grand ténor mais dont hélas la technique déplorable l'a obligé à stopper de se produire en public après seulement 8 années passées à Bucarest. merci de bin vouloir lire la réponse apportée dans la page éditorial de mon site. Si vous voulez m'aider, ce dont je vous serais très reconnaissant, répondez à ces gens en disant ce que vous ressentez vraiment à la lecture de leur prose mensongère, indignes d'artistes. j'ai déjà beaucoup de soutien Delirious!de la part de gens de grande valeur et le vôtre sera le bienvenu. Dotes m'en un peu plus sur vous afin que nous puissions correspondre très amicalement.
    A vous lire,
    Bien cordialement
    R Yaeche
    And now asked on how to contact those persons le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche said!
    Cher Monsieur,
    Soit en vous inscrivant sur ces forums et dire que sans me connaître,ce qui est vrai, vous n'appréciez pas que l'on propage de fausses calomnies, ou enm'écrivant personnellement un message de soutien que je publierai, anonymement si vous le souhaitez sur mon livre d'or et/ou sur la page Editorial. De toutes façons comme le disent les messages de soutien que je reçois tout le monde me conseille de ne rien faire, laisse dire car ça vient de si bas. Mais votre opinion peut être fort utile du fait que vous ne me connaissez pas encore (ça peut s'y remédier) mais que vous n'acceptez pas le principe qu'ils utilisent et leur manière de faire du type complôt. Merci pour votre réponse et encore votre soutien.
    R Yaeche
    Ps : Je peux aussi rédiger pour vous une réponse et vous la soumettre avant de la mettre en ligne Now the clincher le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche proposes to Mr. Fertiger to write his positive comments for him. No surprise here as le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche writes his own praise in his guest book.
    Now Mr Fertiger posted throught the Guest Book a positive statement on le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche using the same French terminology as used by le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche. You can read the French words Fausses calomnies, which means the thruth. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is a great moron. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is talking about the boomerang effect, he did not realize that it is coming back to hit him. Mr. Fertiger wrote a Guest Book entry that was duly posted on the site by le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche. Having learn that Mr. Fertiger lives in Sardinia and not knowing Mr. Fertiger, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche proposes shamelessly the following:
    Bonjour cher Jack,
    Par contre si vous avez la gentillesse d'écrire un mot pour mon livre d'or, là je mettrai votre adresse. mais je ne peux pas vous y pousser, ça doit venir de vous. Quelle chance vous avez d'habiter la Sardaigne !!! Pourrions nous organiser un concert dans cette magnifique île ?No kidding organize a concert in Sardinia, every expenses paid by Mr. Fertiger. Rien ne me ferait plus plaisir, c'est très sérieux. Voulez-vous vous en occuper ?
    merci infiniment.
    A presto e grazie
    Roger
    Now the concert lay-out!
    Egregio Jack,
    Merci de me répondre aussi rapidement, et aussi positivement. Mes élèves utilisent la technique traditionnelle italienne comme vous le savez, donc ils seront bien reçus en Sardaigne comme en Italie où ils vont participer à des concours. Ce n'est pas comme en France hélas où le sectarisme joue à plein. J'ai aussi d'excellents amis professionnels qui seront d'accord pour chanter en Sardaigne. Je pensais, dans un endroit couvert ou en plein air pour lequel je vous laisse bien sûr le choix car vous savez mieux que moi à qui vous adresser, organiser un concert en 2 parties : 1- la 1ère partie avant l'entracte serait dédiée à l'audition de mes élèves (ténor, soprano, basse)jeunes encore mais prometteurs et en tous cas technique italienne 2- la deuxième partie consacrée à l'écoute de ces professionnels. Il faudrait que l'on en parle de vive voix. S'il vous plait donnez moi vos coordonnées, vous connaissez les miennes par le site, car nous serons obligés de nous téléphoner (c'est gratuit pour moi si je vous appelle sur un poste fixe chez vous) Je ne les divulguerai à personne bien entendu, parole de médecin. Si ce concert a bien lieu ce sera une grande fête. merci pour le message sur le livre d'or en espérant que vous ne serez pas trop embêtés, mais je crois que vous saurez leur "clouer le bec."
    je suis heureux d'avoir avec vous un nouvel ami
    A bientôt
    Roger
    Now more on the lay-out!
    Cher jack,
    Manger, boire et chanter : voilà un programme qui me va à ravir !!! J'ai hâte d'y être. En attendant je vous achète 12 bouteilles de vin de Campinado si possible de les envoyer. Je suis très heureux de notre amitié naissante, comme quoi il y a du bon dans tout!! Avant de répondre à toutes vos questions, ce qui ne pose aucune difficultés, il faut que j'interroge mon ami Mauro B/C baritone but at least he sings not like our eminence, no competition for baritones like G. Guelfi, Bianco, Pagliazzi, Blanc, Stecchi, Herlea, Ohanesian, Borthayre, Cappuccilli, Iordăchescu etc qui vit à Trévise, grand baryton d'opéra, fort sympathique, sur ses dates de disponibilités, ainsi que son épouse soprano dramatique. Le concert pourrait avoir lieu début 2010 ? J'envisageais 2 parties : la 1ère avec mes élèves, et la 2ème avec mes amis. Le programme sera uniquement des airs d'opéra italiens, à savoir, Bellini, Donizetti, verdi, Puccini principalement. Je vous contacterai à mon retour car je pars demain matin pour une semaine. Je pourrai quand même lire vos messages, pas de problème. J'espère que vous ne serez pas embêté avec les 2 crétins qui me font querelle. Merci à vous en tous cas de votre confiance également, si je propose un concert c'est que les chanteurs ont le niveau. je suis très sérieux, réputation oblige !
    Mon cher Jack, recevez toute mon amitié renouvellée.
    A bientôt
    Roger
    Now le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche explains to Mr. Fertiger explains what he has to pay, a pianist from France will be added later.
    Cher Jack,
    Ce matin j'ai aussi écrit à mon ami Mauro qui vient de me répondre qu'il est tout à fait d'accord pour participer avec Kathleen son épouse au concert de Sardaigne. Il veut savoir quand parce que c'est en fonction de ses engagements (compatibilmente con i miei et di kathleen impegni, me dit-il). On pourrait l'organiser je pense au cours du 1er trimestre 2010, le temps de tout organiser et tout préparer. Votre travail sera de trouver une salle, de faire les affichettes et la publicité. J'ai bien un pianiste mais ce serait peut-être moins onéreux d'en trouver un sur place ? Allez sur le site http://www.mauroaugustini.com pour l'entendre et le voir. Il me considère comme son grand frère. Son épouse est kathleen Mac-Calla, soprano dramatique. J'aurais la possibilité de faire chanter aussi une mezzo-soprano qui a été mon élève mais il faut savoir se limiter à cause du montant des cachets. Vous pouvez d'ores et déjà vous renseigner pour la salle et l'accord du directeur de cette salle. Merci. je m'en fais une joie à l'avance. Pendant mon absence vous pouvez m'écrire car je recevrai les mails.
    A bientôt et très cordialement
    Roger
    Mauro et son épouse accepteront ce qu'on leur donnera. Ils me font confiance. Les frais de voyage depuis Trévise (ce n'est pas loin) et le logement devront leur être payé bien entendu.
    More details!
    Bonjour Jacques,
    La taille de la salle est fonction du nombre de personnes que l'on espère pouvoir convaincre d'assister au spectacle. Peut-être dans les 200 à 300 personnes, mais vous êtes mieux placé que moi pour savoir si ce genre de spectacle va attirer les habitants de la Sardaigne. Moi je pense que oui car les cjanteurs possèdent une technique à l'italienne. Ca dépend aussi de l'ampleur de la pub, des affichettes, des journaux et autres médias télévisuels. Il vaut mieux une salle pas trop grande mais pleine qu'une très grande à moitié vide. L'acoustique doit être bonne aussi. Le prix des places doit être fonction des frais sur place mais aussi rembourser voyage et logement, 25 euros en général, 15 à 20 pour les jeunes par exemple.By charging that type of prices for an audience of 200/300 people, there is no way to pay all the expenses. Il faut fixer une date très rapidement. Pour les autres questions, merci de bien vouloir me les redonner. Je suis sûr que ce sera un grand succès et une grande fête.
    A vous lire,
    Bien amicalement
    Roger
    Having asked for more information on Mr. Fertiger, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is pleased and say so!
    Merci Jacques pour votre rapide réponse qui va rassurer ma soprano ! De mon côté, vous le saviez, je n'avais aucun souci, et suis même fier de pouvoir travailler avec un homme de votre valeur. Vous avez toute ma confiance et je vous laisse le soin de la présentation à votre guise. J'ai déjà chanté il y a longtemps sous l'égide de la Dante Alleghieri Est-ce que la photo de Nicolas vous convient ? Je demande qu'il m'adresse rapidement sa biographie, ainsi que les photos des 2 autres chanteurs et leur biographie. Mais ce sont des élèves, c'est pourquoi je les mets en 1ère partie, ils n'ont pas enregistré jusqu'à maintenant. Il faudra le faire le jour du concert. Est-ce que vous voulez aussi pour moi photo et biographie ? Qu'est-ce que vous voulez savoir sur le Maestro Guearti ? Vous avez déjà un résumé dans mon site. Si j'oublie quelque chose dites le moi et je ferai diligence. Je dis à Mauro Augustini que le concert n'aura lieu qu'à partir du mois de mars. Il est aus USA la première quinzaine de février.
    Merci et bientôt
    Trè amicalement
    Roger
    Now e Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche cannot provide recordings of the voices of his students!
    Bonjour Jacques,
    Vous aurez les bios et les photos cette semaine.
    Mes élèves sont encore au stade d'élèves justement mais tput à fait capables de participer à un concert en 1ère partie, sinon je ne les aurais pas proposés; Il y aura Nicolas ténor, Jean-Baptise basse et Gaëlle soprano (elle veut que l'on écrive son nom au masculin : Gaël !) Pour leur programme à eux je vousen parlerai dès qu'il sera finalisé. Je pense que 2 morceaux chacun c'est bien ? Qu'en pensez-vous ? Nicolas et jean-Baptiste ont participé et chanté à une master-Class en Espagne fin 2007, Nicolas a fait 2 concerts, 2008 et 2009. JB et Gaël non. Malheureusement je n'ai pas d'enregistrements de leur voix à vous envoyer????:) Pour le pianiste quoi faire : le mien ou un sur place ?
    Merci
    Je reviens vers vous très rapidement.
    Amicalement
    Roger
    Now le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche talks about Nouvion and Ciabrini
    Cher Jacques,
    Pour répondre à votre demande concernant François Nouvion de "Historical ténors" et Carlo Ciabrini, de son vrai nom Alain Quincey directeur de "Malibran Music" situé dans la région parisienne , voici l'histoire : Tout d'abord vous connaissez mon passé : 10 années d'études quotidiennes avec le maestro Guearti, ce n'est pas rien, de l'âge de 15 à 25 ans entre 1950 et 1960, j'y ai consacré toute ma jeunesse. Le film de Mario Lanza "le grand Caruso" m'avait conforté dans mon désir d'apprendre à chanter. Je suis un passionné, la passion a guidé toute ma vie, et je suis devenu au fil des années le fils spirituel de mon professeur, il m'a confié beaucoup de choses personnelles et comme je l'ai aidé quand il a été malade et amputé de sa jambe, des suites de son accident datant de la 1ère guerre mondialeBefore 1919! qui l'a contraint à arrêter sa carrière lyrique, lui servant de kiné chaque jour pour lui réapprendre à marcher, sur une jambe d'abord puis une fois appareillé sur les 2, en remerciements sans doute il m'a formé également à l'enseignement du chant, moi et aucun autre de ses élèves. A ma prise de retraite de médecin le 31 mars 2002, je me suis souvenu que Guearti m'avait avant sa mort (je suis le dernier à l'avoir vu vivant sur son lit d'hopital) demandé de transmettre à mon tour cet enseignement de la technique traditionnelle (différente de celle d'aujourd'hui même en Italie). J'ai donc décidé d'occuper ma retraite le plus intelligemment possible et ai commencé à enseigner le chant en octobre 2002 après avoir écrit mon livre décrivant cette méthode que je respecte à la virgule près aujourd'hui. Ce que j'écris dans mon livre et dans mon site, créé en 2004, ne s'invente pas ! Il n'y a qu'à lire ce qu'écrit à ce sujet Mme Veraghe-Micault qui enseigne la même technique. L'an passé vers avril/mai, le président de l'Opéra-club de Paris-Mario Lanza, après avoir lu mon site, me demande d'entrer dans le conseil d'administration de ce club. Comme il s'agissait de Lanza j'ai accepté aussitôt. Le 1er conseil a eu lieu en septembre 2008. Le président m'a demandé alors si j'avais des élèves capables de chanter au cours d'un repas dans un petit restaurant de 30 couverts maximum de Montmartre sur Paris. Pour un simple repas je lui ai répondu oui surtout qu'il s'agissait de faire entendre des "jeunes talents prometteurs" et rien d'autre. Le 29 novembre le président est venu chez moi avec le vice président et le pianiste accompagnateur pour répéter les 2 airs prévus pour ce repas. Il a cru bon d'amener sans me demander mon avis cet Alain Quincey qui s'est empressé, dans le chemin de retour sur Paris, de me "démolir" ainsi que mes élèves. Ma femme m'avait dit de me méfier de ce Monsieur qui s'est comporté en goujat chez moi et je le soupçonne de m'avoir dérobé un livre auquel je tenais tant ! Mais je n'ai pas de preuve formelle. A la suite de cela, 3 jours après, le Président me téléphone pour me dire que le directeur de France 3 voulait uniquement des professionnels pour ce repas, sans oser me dire que sa demande n'était que la conséquence des dires de Quincey/Ciabrini. Nous avons donc eu droit à 3 chanteurs issus d'un conservatoire parisien, une soprano tout à fait correcte, une basse et un ténor lamentables. Sur Youtube si vous tapez "Verdi à Montmartre" vous les entendrez. Je n'ai pas trouvé celà bon et je l'ai dit, mes élèves auraient fait mieux. Il n'y avait pas de professionnels, c'était un prétexte ! Ciabrini a chanté 3 ou 4 notes lors de sa visite chez moi et j'ai aussitôt compris pourquoi sa carrière en Roumanie n'a duré que 8 années : graves désordres vocaux dus à une voix très "serrée" comme vous pouvez aussi en juger sur Youtube. Comme il m'avait démoli avec mes élèves, j'ai dit ce que je pensais de sa voix (chose que je n'aurais jamais fait dans des circonstance différentes). Cela ne lui a pas plu et ce fut le début de notre inimitié à laquelle il a associé Nouvion, ce denier m'ayant envoyé une carte élecronique de meilleurs voeux fin 2008. Comme vous le dites à juste raison ils ont fomenté un complôt, disant que Guearti n'a jamais chanté (car 100 ans après et 2 guerres mondiales ils ne trouvent pas trace de son passage dans des théâtres recensés)With this attitude, no need to study history!, que la technique italienne est un leurre, que je suis le "messie normand d'un chanteur fantôme", que je ne sais pas enseigner etc,etc. La suite vous la connaissez. Il ne faut surtout pas leur parler de nos projets bien entendu car ils vont nous démolir. Ce Mr Nouvion n'a rien à faire de ses journées, il guette chaque mot que j'ajoute dans mon site pour aussitôt m'envoyer un mail me traitant, je cite de : "con, voyou, fumier" etc; (j'ai les preuves). Alors que faire ? Les attaquer en justice pour insulte à mon égard et celui de mon Maestro, les attaquer pour propos diffamatoires quand ils vous écrivent ainsi qu'à d'autres personnes, que me conseillez vous ? Que jugez vous opportun de faire de votre coté ? Je suis très ennuyé que vous receviez de tels propos, et que vous soyez mêlé à tout cela ! Je pense ainsi que ceux qui me conseillent qu'il vaut mieux les ignorer car ils finiront par se lasser ? Voilà résumé l'histoire en question. Merci de me donner votre avis. Avec toute mon amitié
    Roger
    Nouvion again
    Cher Ami,
    Vous me demandez des précisions sur François Nouvion. Je puis vous dire que cet homme a écrit en 2004 ou 2005 une excellente appréciation sur mon livre d'or. Big error to please a cretin Il trouvait mon site très interessant et ne pensait que du bien de moi. J'ai dit tout le bien que je pensais aussi de son site. Surprise now the site is good Au cours d'un voyage en Europe il n' a pas oublié de venir amicalement me voir chez moi, Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche invited me for lunch and listen to a singing lesson! je l'ai gardé à déjeuner et lui ai fait entendre une mezzo-soprano que j'avais à l'époque comme élève, juste 1 ou 2 arias mais pas une leçon de chant One hour lesson with no piano. Nous avons parlé longuement l'après midi d'opéra et notamment de ténors, nous avons écouté des CD et il m'a fait cadeau de CD de très bons ténors que je ne connaissais pas ou qui n'ont pas réussi à faire carrière convenablement. J'ai aussi trouvé son site interessant bien que ce ne soit qu'un catalogue de 1000 ténors environ Actually it is far more than 1000, not counting the other voice types!, qu'il classe par pays, par langue, et selon des critères propres à lui. EX : il n'aime pas Pavarotti qui possède une excellente techniqueWhich one? , mais il est vrai que la technique n'est pas son fort. Ecrivant, disait-il, un livre sur JohnOSullivan, ténor qui a chanté en Normandie, notamment à Corneville à 50 km de Rouen, il m'a demandé de faire des recherches aux archives de Rouen et Evreux.Actually Rouen and Corneville, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche never did what I asked for but sent me stuff that I had already and not requested! J'y ai passé de nombreuses heures pour trouver des extraits de journaux de l'époque, ce qui n'a pas été facile car je n'ai pas trouvé grand chose, près de 90 No need for history anymore!ans après son passage en Normandie. Jusqu'au 31 décembre dernier nous étions amis puisqu'il m'a adressé une carte de voeux electronique de chez Hallmark Not Hallmark. Connaissant certainement Ciabrini, notre querelle ne lui a pas plu sans doute et il a décidé de prendre son parti Actually not true! This started when I told le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche that Guearti did not have an opera career! et d'attaquer mon Maestro, moi-même etc. envoyant 20 pages au moins (que j'ai réussi à imprimer avant qu'il bloque mon accès à son site) à beaucoup de gens, vous y compris je pense. J'ai téléphoné à la Société de Protection juridique à laquelle je suis abonné qui m'a répondu que le dénigrement (sur le sites respectifs de Nouvion et Ciabrini) et les insultes constituaient un délit, et que je pouvais porter plainte si je le voulais, étant sûr de gagner. Les insultes personnelles par mail sont un plus seulement car non publiques. Ces mails que je reçois, après analyse médicale, me font penser à une décompensation d'un état morbide pathologique, mais je peux me tromper bien entendu. Mais parfois c'est comme une sorte de délire surtout quand il traite dans le même message Sarkozy et moi de "cons". Je ne vois pas ce que le Président de la République vient faire dans l'histoire... Voilà mon cher Jacques.
    Avec toute mon amitié renouvellée.
    Roger
    Nouvion again, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche likes to invent!
    Cher Ami,
    Pour n revenir à Nouvion et répondre à votre question, je n'ai aucune preuve qu'il ait été chassé des USA But le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche likes to lie and insinuate. le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche did not know I am a US citizen! ; ce n'est qu'une hypothèse car je l'ai toujours senti retiscent pour me dire quel est son métier, Falseil est parti brusquement Falsede NY pour 3000 kms plus loin sur la côte ouest, puis il s'en échappe rapidement comme s'il faisait la course avec quelqu'un pour aller se perdre en plein milieu des Philippines, là où il n'y a aucun intérêt à y vivre. Pour moi c'est donc un pb de traffic Now I am a drug dealer!mais de quoi ? Encore une fois c'est une hypothèse après réflexion, non présentable à un tribunal bien sûr. Je me suis renseigné de mon côté auprès de mon service d'assistance juridique qui m'affirme qu'il y a dénigrement et insulte.
    Merci pour tout et à bientôt
    Roger
    Nouvion again
    Re-bonjour cher Jacques,
    Pour en revenir encore à cet autre problème, pour que les dires de ce Monsieur Nouvion soient attaquables il faut qu'il y ait un caractère public de ses dires. Or c'est le cas puisqu'il les met sur son site. Les insultes qu'il m'adresse directement par mail ne sont qu'un plus car elles ne sont pas publiques car adressée seulement à moi. Afin d'ouvrir un dossier dans ce service de protection juridique il faut que je leur fournisse un double du dépôt de plainte auprès de la police. Tout le monde me conseille de ne rien faire car il va finir par se lasser ; hélas il ne se lasse pas car je reçois chaque jour de 1 à 4 mails d'insultes car c'est pour lui comme une drogue dont il ne peut se passer. Alors je ne sais plus que faire car il habite les Philippines (à moins qu'il ait déménagé encore).Io fremo!
    Amicalement
    Roger
    Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche wants to make Mr. Fertiger pays for everything!
    Merci de me dire ce qui est prévu pour mon organisation : pianiste, répétitions, frais de voyage et de logement, sans oublier la famille Augustini, etc. Pour les arias est-ce que ce sont des morceaux plus ou moins imposés, ou bien une suggestion selon votre goût ou ce qui vous est demandé par votre comité ?
    A vous lire,
    Avec toute mon amitié
    Roger
    The concert in Sardinia needed to be funded by a comity, when the president out it on hold because Guearti was unknown and he needed to check. le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche became upset!
    Cher Jacques,
    Je ne comprends pas l'attitude du directeur du festival. Maitre Guearti était chanteur durant peu de temps jusqu'à son accident avant 1920. Il s'est reconverti en professeur (2ème cursus d'études) et installé en France à Bordeaux car c'est là qu'il s'est fait opérer par le Professeur ROCHER, chirurgien à l'époque. C'était un professeur remarquable qui enseignait la vraie méthode traditionnelle italienne qui n'a rien à voir avec celle enseignée aujourd'hui. L'important n'est-il pas que les chanteurs que je forme, après plus de 10 ans de pratique quotidienne avec lui, des futurs artistes avec une voix incomparables ? Voyez ce que pense madame Verhaeghe-Micault de la méthode qe j'enseigne !Unknown also Quelle importance que l'on trouve ou pas des articles sur Guearti ? Le pauvre est mort il y a 50 ans. On peut faire un concert sans s'éterniser indéfiniment sur lui. j'ai déjà fait 2 concerts avec mes élèves, voyez les coupures de journaux dans mon site où l'on parle du "bel canto plébiscité" ! Pardon me it was at Saint-Aignan :) Il faudrait que vous entendiez mes élèvesBut no recording available!, sans compter le couple Augustini qui fera un triomphe en 2ème partie ! Dites à votre directeur qu'il n'a rien à craindre, car je suis un homme responsable. N'y a t-il pas encore un coup fourré là-dessous ?
    A vous lire rapidement car je ne comprends rien à ce qui se passe.
    Très amicalement
    Roger
    Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is still upset!
    Suite à mon dernier mail, je voudrais ajouter ceci : le Maestro de mon Maestro était Giovanni Castellano, qui habitait 49 rue Monti à Milan. Autre chose importante : LE VRAI NOM DE GUEARTI EST ARTIGUE, NE EN ARGENTINE, sa famille étant de Madrid. En Espagne vous devriez trouver des traces de lui tout de même, plus facilement qu'en Italie où il n'a séjourné que pour apprendre avec Castellano. Je peux vous envoyer soit mon livre soit celui écrit par Guearti qi relate la méthode apprise chez Castellano fin du 19è siècle et début du 20ème Etant en Italie, on devrait pouvoir trouver facilement la trace de ce Castellano. Ca ne s'invente pas tout de même ! Guearti a quand même formé y compris en France des chanteurs célèbres comme Simone Pape, Roger Barsac, Roland Cougé, et ne serait-ce que Luis Mariano que j'ai moi-même rencontré un dimanche matin à Bordeaux lors d'une tournée d'opérette. Je peux vous donner plein de détails sur la vie privée de Mariano lors de son séjour bordelais entre 1939 et 1943. Regardez sur mon site la lettre d'un ancien élève de Guearti qui parle de Mariano. On peut aussi faire un concert autrement si le directeur du comité n'a pas confiance en moi ! Tout celà n'est pas très clair et n'y aurait-il pas du François Nouvion et autre Ciabrini là-dessous? merci de me répondre et me rassurer rapidement car j'en ai les larmes aux yeux et j'en suis malade !!!
    Très amicalement
    Roger Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche cannot give up his lies!
    When the concert is not approved, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche goes nuts!
    Je termine juste un cours et avant de prendre l'élève suivant je reçois votre message. Votre réponse me fait penser à ce que nous pensons tous ici depuis le début Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche asked for the concert!, c'est à dire qu'il s'agit d'un coup monté. Ca n'a pas d'importance car j'ai d'autres possibilités de concerts en France et ailleurs aussi. Il est faux de dire que mon site est basé sur mon Maestro, car il décrit la véritable technique italienne que bien sûr j'ai reçu de lui, car je ne peux pas dire que cette méthode je l'ai moi-même inventée. Cela montre que votre "directeur" est de mauvaise foi et un plaisantin. Je ne vois pas pourquoi il contacterait Nouvion et Ciabrini sauf s'il veut que ces 2 individus, qui sont complices depuis le début, rigolent encore plus et m'envoient encore plus de "pourriels". Il pourrait se dispenser de les contacter car je ne vois pas ce qu'ils venaient faire dans ce projet de concert. Ce n'est pas grave car ils sont détruits à leur arrivée sur mon computer déjà depuis plusieurs semaines et transférés ailleurs vers un juge d'instruction qui doit statuer bientôt à la rentrée de septembre ! Ce n'est pas sympa de sa part et ça montre bien la collusion de votre directeur avec les 2 personnes en question, donnant ainsi raison à ceux qui sont sûrs que ce soi-disant concert est un coup monté. La technique que j'enseigne rend ceux qui ne la connaissent pas jaloux au possible, mais heureusement une minorité, car je reçois chaque jour des demandes d'avis et de conseils du monde entierNo kidding!, Italie compris. Cela prouve également que votre directeur ne connaît rien au chant et je vous mets au défi de me donner ses coordonnées. S'il existe bien entendu ! Ainsi que vos coordonnées également ! Vous même avez refusé de me donner votre n° de téléphone, rappelez vous, et quand je vous ai proposé de venir vous rencontrer en septembre, vous ne m'avez pas répondu ! Je vous laisse donc en compagnie de vos "amis" Nouvion et Ciabrini, faites donc des concerts avec eux si vous trouvez qu'ils chantent bien. Bien amicalement Roger
    A Soprano
    A Bulgarian soprano Dominique S., who knows Ciabrini and myself, contacted le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche regarding possible lessons with him to prepare Manaon and Faust. She knew what le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche thought about us and reported to us strange statements made by le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche. Dominique S. is not a perfect French speaker.

  • Dominique S.: je suis étonné de ce que vous me disez sur Nouvion que je ne connais pas presonnel. mais Ciabrini doit chanter Travaita a l'opéra de Bucarest pour le 80 anniverssaire de grand baryton roumain Dan iordachescu. le 20 juin ecri dans les grandsjourneaux roumains.
    Yaèche: Oublions donc nos deux "amis" et travaillons si vous êtes toujours d'accord et si vous me faîtes confiance.
  • Dominique S,: je ne comprends pas tellement le sens de votre message, j'ai votre adresse depuis plus de 6 mois qui a l'epoque la m'avait conseillé Talking about me de vous contacter.Est ce un problème.je ne comprends pas tout l'aticle ou il parle de Ciabrini qui était venu a Sofia en 2001 pour une memorable Lucia. mais a l'époque il m'avait dit ne pas vouloir enseigner le chant avant longtemp. monsieur nouvion ne m'a pas répondu depuis.
    Yaèche: C'est très simple. Nouvion était un ami qui depuis ses problèmes a décompensé une maladie mentale et je suis devenu sans raison Amusing son ennemi numéro 1. Ciabrini a rate sa carrière de chanteur a cause d'une technique de chant deplorable,a eu des problèmes sur les cordes vocales, est aujourd'hui aigri et jaloux. Il ne vous apprendra rien. Je ne veux plus avoir aucune relation avec ces 2 individus. Si nous travaillons ensemble je vous demanderai de ne rien dire a ces 2 hommes. Je vous expliquerai de vive voix et vous serez alors d'accord avec moi.
  • Dominique S.: Connaissez vous madame Renée Doria qui a été une grande Manon, j'aimerai la rencontrer durant mon séjour en france. connaissez vous Mme Doria, je n'arrive pa trouver ses coordonnées, est elle encore vivante?
    Yaèche: Pour René Doria, il est vrai que c'était une grande Manon. Comme elle est née début 1921 il se peut qu'elle soit toujours en vie (je ne trouve nulle part trace de son décès et c'est tant mieux) mais je ne trouve pas non plus son adresse. A cet âge là il se peut qu'elle soit dans une maison de retraite quelque part en France ou ailleurs. This scumbag knows exactly where Renée Doria lives, exactly in the house opposite where Malibran Music is located, about a 5 second walk.
  • Dominique S.: bien sur vou pouvez mettremza aphoto et mon d'artiste, monagent ne demandera rien. je en comprends pas votre gtracas avec Ciabrini; qui est connu dans tout le metier commeun grand artiste au palmaeres ezloquent. Je ne pense pas le voir a Bucarest, peut etre a ZVolen ou il chnate tous les ans.
    Yaèche: Ne vous tracassez pas pour Ciabrini : ce n'est pas grave. Simplement il dit du mal de moi, de mes élèves, de mon Maestro.Il est méchant. Ne pas lui dire que vous allez travailler avec moi sinon il va tout casser ! Je vous expliquerai quand vous viendrez

    Naturally this lead to nowhere.
  • Italopera and Grandi Tenori, the different comments of le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche.
    Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche has definetely different opinions about the Grandi-Tenori site, a site where mostly morons talk to themselves. When talking on italopera.com of the tenor Zvetanov, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche wrote:
    Un autre excellent ténor.
    Né en 1955 à Sofia en bulgarie
    Cliquez ici vers cet excellent site : "Grandi tenori.com"
    During the Alagna's booing at La Scala, Alagna was defended by Grandi-Tenori and after Alagna was blasted on Historical Tenors, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche send me following email:
    roger yaeche to me
    2/11/07
    Bonjour François,
    Content d'avoir reçu rapidement de tes nouvelles.
    Mon n° de téléphone est le : 0033(0)950753344 et pour le portable : 0033(0)672780609.
    Peux-tu me donner les tiens, ainsi que le décalage horaire qui existe entre la France et le Philippines. Tu as de la chance d'habiter dans un pays où il fait chaud tout le temps, sauf si c'est étouffant bien sûr. Tu as entièrement raison pour le site "grandi tenori". Ce sont des "cons" ! Je suis très content que Alagna se soit "ramassé" à la Scala. Car on ne peut pas tromper le public milanais comme on trompe le public français qu n'y connait rien en chant. Alagna ne soutient pas sa voix, la place en arrière dans le palais, elle tremble et n'a aucune ampleur. Et pourtant quelle prétention de la part de cet homme ! Je t'autorise à traduire en anglais et insérer dans ton site ce que je viens de dire sur lui.
    A te lire,
    Très amicalement
    Roger
    Now this is a complete opinion from le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche, who when he introduced himself on Grand-Tenori, said that I tried to dissuade him to join that site, not true since le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche visited that site when he wrote about Zvetanov on italopera.com. Actually I told le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche to join as he would be among cretins like him. le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche repeats in this introduction that he was a Lirico Spinto and could not sing on stage because of health reasons!
    The contradictions of le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche in his emails, commentaries on his site and other places.
  • Escalaïs: Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche claims that he was the "rival" de Tamagno" Never, Escalaïs went to Milano once at La Scala. It was one of his few fiasco.
  • # MESSAGE RECU le 5 juin 2009
    Buongiorno Carissimo Maestro,
    Il y a bien longtemps que je ne vous ai pas écrit. J'ai lu sur le net la critique de ce pseudo ténor illustrement inconnu. Cela m'a attristé de voir de quelle façon il parle de vous. Mais tous ceux qui vous connaissent et tous ceux qui connaissent un tant soit peu le chant auront fait la part des choses. Merci d'avoir utilisé votre droit de réponse qui a remis les pendules à l'heure. Ne vous laissez surtout pas influencer par ces propos ignobles et imbéciles qui ne peuvent émaner que de quelqu'un qui "n'entrave" rien à l'art du chant. Cet individu infâme doit avoir appris à chanter dans les conservatoires français, où l'on apprend que l'on chante sur trois registres : le grave, le médium et l'aigu, et que la voix doit se placer différemment sur chacun de ces registres. ERREUR GRAVE. A moins qu'il n'ait appris à chanter à la Star Académie (Emission qui crétinise les foules !) Mais le chant par excellence, la méthode italienne, elle ne possède qu'un seul registre, la ligne de chant, c'est à dire le même point d'appui sur toute la tessiture, et elle a fait ses preuves depuis des lustres ! C'est grâce à cette méthode immuable que l'on a eu des ténors tels que Caruso, Pertile, Merli, Del Monaco, Corelli, Gigli, Lauri-Volpi, Martinelli et bien d'autres sopranos, baritons et basses. Il faut ajouter ceci qui à mon avis est très important : les quelques excellents ténors français que l'on a eu sont allés en Italie pour se perfectionner selon les critèrs de la technique italienne (Scuola italiana del canto). Je pense notamment à Georges Thill qui est resté deux ans à Naples chez Fernando de Lucia, et à Tony Poncet qui lui a terminé sa technique je crois à Florence, tout comme Alfredo Krauss. Pour toutes ces raisons, cher Maestro, continuez dans le beau sacerdoce, car il s'agit bien d'un sacerdoce, car il faut y croire et nous y croyons. Vous avez toute mon estime et je ferai tout ce que je pourrai pour vous soutenir encore et encore dans votre combat pour la défense de l'enseignement de la seule technique de chant qui soit : L'ECOLE ITALIENNE. Je peux en parler car après 4 ans de conservatoire, j'avais du mal à donner des sons aigus. En 2 leçons avec un ténor de La Scala qui enseigne aussi le chant selon la technique italienne, je donnais des si naturels avec aisance. Alors que l'on ne vienne pas nous raconter des balivernes. Pas à nous !!
    Cher Maestro, encore merci pour tout ce que vous faites.
    Je vous assure de toute mon estime et de toute mon affection.
    Amicalement
    Guy Longardi
    In another email this person, on the Guest Book, called himself Jean-Guy Longardi, with a not functioning email address. Not surprisingly, this is written in the style of le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche. By the way, Poncet never went to Italy to study singing. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche repeats also the fallacy that Thill learnt singing from De Lucia, actually all his life Thill visited all the existing teachers to learn how to sing. Actually le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is not above writing praise of himself and Guearti and post it on his site using an anonymous name, or even suggseting somebody that he could write his praise of him for him, as we will see in another section of this page (concert).
  • Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche thought it was necessary to have another support email from Longardi, not forgetting a useless threat.
  • Très rapidement le chant lyrique l’attire et il rejoint le pool d’élèves du Maestro Giovani CASTELLANO, 49 rue Monti à Milan. A typical phrase of le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche that he uses in his own posts or fake posts, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche must list the exact address of the person he is talking about. By the way, no information on Castellano could be found!
  • Il était doté d’une voix exceptionnelle de fort ténor, ce qui faisait dire au ténor Jacques POTTIER de l’opéra de Paris que sa voix était plus grande que celle de CARUSO. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche forgot that he took out the fake recording of Guearti and did not take this statement out!
  • Le « Journal Dramatique » de Rome du 14 février 1919 dit, je cite This does not exist!
  • Un accident, à la fin d’une représentation, met fin à sa carrière. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche quote a 1919 newspaper in his Guearti's biography, and implies later that the accident happened before 1920.
    In an email to Mr. Fertiger, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche wrote:
    Le film de Mario Lanza "le grand Caruso" m'avait conforté dans mon désir d'apprendre à chanter. Je suis un passionné, la passion a guidé toute ma vie, et je suis devenu au fil des années le fils spirituel de mon professeur, il m'a confié beaucoup de choses personnelles et comme je l'ai aidé quand il a été malade et amputé de sa jambe, des suites de son accident datant de la 1ère guerre mondialeNow the accident took place, before the end of the first world war. This means that the 1919 review is a fake! qui l'a contraint à arrêter sa carrière lyrique.
  • In the same email to Mr. Fertiger, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche write:
    En Espagne vous devriez trouver des traces de lui tout de même, plus facilement qu'en Italie où il n'a séjourné So Guearti went to Italy only to study with Castellano, what about his Scala debut and his review in Rome?que pour apprendre avec Castellano.
  • In hia "EVENEMENTS MUSICAUX , STAGES DE CHANT ET PHOTOS" section of his website, le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche publishes Concert Programs, Reviews, a letter of support from a real specialist:), a picture of himself as Il Grande Inquisitor, and a jewel a letter of an old student of Guearti Not surpringly it is is written in the style of le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche with the same trait for the need to list full addresses of the people involved. Singularly this person wanted to be an opera singer, and was stopped by ill health like Guearti and le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche. This letter tries to convince us that Mariano was a student of Guearti by referring to an unknown Soprano of the Oran Opéra.
  • Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche went to post on a French Opera Forum as Viviana to tell us that Guearti was well known in Belgium, always the same style. Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche posted a fake support message on his Guest book as Chris T. to tell us that Guearti was well known in Bordeaux, another anonymous person! And of course Mariano was a student, lately le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche has invented in an email to Mr. Fertiger that ne serait-ce que Luis Mariano que j'ai moi-même rencontré un dimanche matin à Bordeaux lors d'une tournée d'opérette. To complete the so called Bordeaux connection: Jean-Pierre, that both Ciabrini and I knew, was from Bordeaux and he never heard of Guearti. Jean-Pierre Carreyre was one of the first to sell in Paris rare opera records. Simone Blanc, who is over 80 years old today and was connected to opera for at least 50 years, was also from Bordeaux. She never heard of Guearti as a teacher and she knew the good and bad teachers of that city.
  • At one point le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche listed Glavidio D'ignoti as one of his student. Actually this person took only two lessons from Monsieur le Docteur Roger Yaèche as per his own postings on YouTube. Now the link is gone. Why? Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche lists also Arnaud Lamuré as a student. The site of his highness le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is located on Arnaud Lamuré's website. Arnaud Lamuré is a popular singer with no operatic voice. Is this the result of the Guearti's method? Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche even managed to convince Stefano Lodola, who was a student for two weeks that le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche himself had a career.
  • Les aventures de Petit Roger, a fairy tale in French.
    " Guearti-Roger " : Les duettistes inconnus.

    Quand j'étais jeune un feuilleton télévisé me fascinait, c'était " l'homme invisible " ; je ne pouvais pas me douter que cinquante ans après je le rencontrerai.

    En effet il y a 6 mois j'ai connu petit Roger, plus connu sous le nom de Little Roger. Ce gourou des bords de Seine est le fils naturel ou spirituel, d'un autre être lui aussi invisible : Clemente Guearti.

    Laissons la parole à Roger pour le présenter.

    - Premier fort ténor d'opéra
    - Ex-professeur de chant au conservatoire à Milan, classe de pose et de perfectionnement vocal
    - Lauréat en Italie du concours des Maîtres de pose vocale
    - Officier d'Académie
    - Membre de la Société des Artistes Lyriques et Dramatiques d'Espagne
    - Membre propriétaire du Cercle des Artistes Lyriques de Madrid.

    Tout ceci semble magnifique, mais c'est une pure invention.

    J'ai une explication a cela, Petit Roger encore bien jeune (l'âge n'a rien changé a son intelligence ou a son discernement) rencontre CG qui lui raconte un conte de fée auquel le jeune ahuri adhère des deux mains. Il vient de rencontrer un grand ténor qu'un terrible accident a privé d'une carrière autant prestigieuse que triomphale. CG ébloui le jeune éphèbe en lui assenant une liste de théâtres prestigieux ou malgré les recherches de quelques uns des plus grands spécialistes du moment nous n'avons pu trouver trace. En 1950 a l'époque de la rencontre qui allait changer la vie de Petit Roger on pouvait raconter n'importe quoi, il n'y avait pas d'archives ni trop de publication sur les grands théâtres. On avait le loisir de se bâtir une carrière totalement imaginaire sans risques de se voir avoir démasquer. Au bout de 10 ans d'études petit Roger totalement incapable d'émettre le moindre son avait pensé à se reconvertir et se dirigea vers la médecine. Il s'en suit une carrière sur laquelle nous n'avons pas d'élément et ceci ne nous regarde ni ne nous intéresse.

    Né en 1892 CG commence à enregistrer pour la CgG en 1906 sous le nom de Caruso ! C'est facile on prend un disque de Caruso et l'on colle une étiquette dessus avec le nom de Clemente Guearti et le tour est joué, ce bon Roger y a cru pendant 50 ans, ce qui dénote chez lui soit une ignorance totale ou une surdité précoce.

    Malheureusement tout ceci ne tient pas debout.

    Carlo Bergonzi était un excellent artiste mais un enseignant pas du tout apte à former un débutant (car il faut avoir appris à enseigner: le fait de savoir chanter, même à la perfection, ne permet pas forcément d'enseigner le côté technique, l'interprétation : oui !) et surtout on ne peut pas obtenir de lui qu'il vous rende un quelconque service.

    Se permettre de porter un jugement sur Bergonzi ? Venant de la part d'un charlatan est proprement scandaleux. La postérité a déjà jugé entre Bergonzi et Yaeche.

    Je pense que tu as été abusé par CG, et que la recette t'a comblé. Maintenant tu l'appliques à tes élèves, c'est cela la filiation artistique selon ta conception.

    J'ai étudié le chant avec des gens qui existent encore et qui ont fait des carrières ailleurs que dans leurs rêves. J'ai 60 ans et je chante toujours, deux récitals cette année avec plus de 15 airs d'opéra. Je n'ai rien à prouver, je te l'ai déjà dit, j'ai reçu l'avis de très grands chanteurs et surtout du public, chose dont tu ne peux te vanter. Alors le tien… Se permettre de porter un jugement sur Bergonzi ? Venant de la part d'un charlatan est proprement scandaleux. La postérité a déjà jugé entre Bergonzi et Yaeche.

    "Quand un Guearti
    Rencontre un jeune éphèbe
    On entend monter
    Un chant de Messie Normand".
    Clément Artigue's debut as Arnold at Marseille, an operatic tale.
    Yesterday evening March 28 1915, Clément Artigue was making his debut as Arnold at our Opera in Marseille. Monsieur Artigue made some arrogant comments to the press before his debut. He informed us that he was the real thing a tenor singing with a unique Italian method that he learned from Castellano in Milano, via Monti 49. With this he made sure that the theater would be full to the tilt with conoscenti waiting for his slightest mistake. Monsieur Rey was warmly applauded when he took up his position to conduct the overture. This got a tremendous rendition and Monsieur was acclaimed and had to have the orchestra stand several times. Monsieur Lamy ( le Pêcheur) soon appeared and delivered an incredible Accours dans ma nacelle, reaching those high note with ease. The ovation he received was big, that Monsieur Lamy had to repeat the aria which he delivered with the same ease. Now the audience was waiting for Artigue. Monsieur Artigue appeared and we can safely say he did not look much of an actor, so we hoped his voice would save the day. Artigue mumbled in a thin pressed throaty voice Des amants, des époux! Later Artigue followed with Le mien, dit-il! jamais, jamais le mien! It was spoken not sung, the audience was becoming edgy. The duo between Guillaume (Monsieur Berrone) and Arnold Où vas-tu? quel transport t'agite? was powerfully started by the strong voice of Monsieur Berrone. Artigue during the whole duo was barely audible emitting a strangulated tone. The rest of the act was in the safe hand of Berrone, who did what he could to save this situation with no Arnold. In Act two, Berthe César (Mathilde) started the act strongly with a charming Sombre forêt, désert triste et sauvage. It was much applauded. The following duo with Arnold was mostly a solo for Soprano. We could hear in the audience different cries for a new tenor and chant of give up this métier to Arnold. The next scene between Guillaume, Walter (Monsieur Boudouresque, a tremendous voice) was marred by the no voice Arnold. The trio went for nothing. The rest of the act was dominated by Berrone and Boudouresque. The duo of act four between Arnold and Mathilde was met by members of the audience singing for Arnold and throwing coins on the proscenium. Finally Arnold disappeared for the rest of the act. Gessler (Monsieur Lafont) sang powerfully Que l'empire germain de votre obéissance. Berrone in the scene with Gessler sang powerfully with great emotion Sois immobile, et vers la terre. He received a tremendous ovation at the end. The rest of the act went on smoothly and was warmly applauded. Unfortunately in the next act Arnold has to sing Asile héréditaire. It was a disaster no C just cracked notes. The audience went wild throwing vegetables, yelling obscenities at the tenor. When the calm came back, Artigue instead of leaving, sang Amis, amis, secondez ma vengeance. It was greeted by a revolution. The curtain had to be shut and the police was called to clear the theater. John Sullivan sang the rest of the performances of Artigue. We now learn that Clément Artigue has decided to quit singing. He is changing his name to Clemente Guearti and moving to Bordeaux to teach singing, naturally la méthode italienne received from Castellano.

    The Infamous Biography of Guearti

    Ris donc Guearti!

    Picture of Clemente Guearti singing Ridi
    Now le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is getting desperate like the bandit he is. Monsieur le Docteur Roger Yaèche has just posted on his guest book a supposed message from me apologizing for what I have done to him while he was lying all the time about the unknown Guearti. In order to stay on the same wave length, as the sick poor le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche, here is his apology to me for having written such a fake message, like the Filacurdi's fake message:
    from Yaeche Roger
    to Francois Nouvion
    date Mon, Sep 16, 2009 at 6:22 AM
    subject Re: Pardon
    mailed-by free.fr
    Cher François
    J'ai honte d'avoir mis ce faux message sur mon site. Je suis un salaud, j'ai menti tout le temps sur la carrière de Guarti. Je suis un menteur, et un faussaire comme la fille de Guearti. Je suis un fumier. Je ne sais pas chanter et j'enseigne le chant. Pardon, pardon.
    Roger
    Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is so screwed up that he told Carlo Ciabrini in an email that he faked the message:
    from Yaeche Roger
    to malibran119@free.fr
    mailed-by free.fr
    Cher Charogne,
    Par contre celui de ton cher et grand ami François c'est pour m'amuser et lui faire faire des bonds de rage et de fureur. Il faut bien que je m'amuse aussi un peu non ?
    Roger
    Le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is ready for the nut house.
    BIOGRAPHIE DU PLUS GRAND DES MAESTRO

    D'origine italo-espagnole, Clemente Guearti est né le 12 novembre 1892 à Bahia Blanca, Argentine. Son adolescence se déroule à Madrid, ville dans laquelle sa famille posséde une fabrique de coutellerie. Très rapidement le chant lyrique l'attire et il rejoint le pool d'élèves du Maestro Giovani CASTELLANOAnother person that could not be verified, 49 rue Monti à Milan. Doté d'une voix exceptionnelle de fort ténor, le ténor Jacques POTTIER de l'opéra de Paris disait que sa voix était plus grande que celle de CARUSO.

    Formé à la fameuse école italienne de Milan qui a donné les plus grands chanteurs, il débuta au Théâtre Royal de Madrid dans le rôle de Jean du " Prophète "That is impossible. The different productions of le Prophète in Madrid, during the period Guearti supposedly sang, were sung by: Mariacher/1896, Viñas/1905-1906, Biel/1907. Puis c'est le Liceo de Barcelone Never sang there. qui l'accueille, le Théâtre Colon de Buenos-Aires Never sang there. et enfin La Scala de MilanNever sang there.. Il y chante " Il Trovatore ", " Aida ", " Pagliacci ". etc.

    Monsieur le Docteur Roger Yaèche should have consulted following books to find out Maestro Clemente was a liar inventing a career:

    1. Roberto Caamaño: "La Historia del Teatro Colón 1908-1968" (Buenos Aires, 1969) (Three volumes)
    2. Enzo Valenti Ferro: "Las Voces- Teatro Colón 1908-1982" (Buenos Aires, 1983)
    3. César A. Dillon- Juan A. Sala: "El Teatro Musical en Buenos Aires"- Volumen 1- Teatro Doria (1887-1903 & Teatro Marconi (1903-1967)
    4. César A. Dillon- Juan A. Sala: "El Teatro Musical en Buenos Aires"- Volumen 2- Teatro Coliseo (1907-1937/ 1961-1998)
    5. Vittorio Frajese: "Dal Costanzi all'Opera" (Roma, 1978) (Four volumes)
    6. Edgard De Brito Chaves, Jr.: "Memórias e Glórias de Um Teatro" (Sessenta Anos de História do Teatro Municipal do Rio de Janeiro) (1909-1969)
    7. Paulo de Oliveira Castro Cerquera: "Um Século de Ópera em Säo Paulo" (1874-1954)
    8. Alieri Aixalà, Roger: El Gran Teatro del Liceo; Edicions Francesc X. Mata, S. L., Barcelona, 1991.
    9. Juan Mestres Calvet: "El Gran Teatro del Liceo visto por su empresario" (Barcelona, 1946)
    10. José Subirá: "Historia y anecdotario del Teatro Real" (Madrid, 1949)
    11. Gaspar Gómez de la Serna: "Gracias y Desgracias del Teatro Real" (Madrid, 1976)
    12. Joaquín Turina Gómez: "Historia del Teatro Real" (Madrid, 1997)
    13. Mário Moreau: "Coliseu dos Recreios": Um Século de História" (Lisboa, 1994)
    14. Mário Moreau:"O Teatro de Säo Carlos: Dois Séculos de História" (Lisboa, 1999)
    15. The books on Naples, Turin, Parma, Oviedo, Bilbao and Rosario (Argentina) have no mention of any Guearti in their seasons.
    Le " Journal Dramatique " de Rome du 14 février 1919 Now le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is telling us that Guearti sang in 1919, while he said also that Guearti had his career ending accident before the end of the first world war.dit, je cite : " Il faut reconnaître, au sujet de Manrique du " Trouvère " que la méthode dont se sert le ténor GUEARTI est une des meilleures que nous ayons, elle nous rappelle nos anciennes célébrités de l'Art du chant… " During February 1919, Trovatore was listed at the Teatro Manzoni in Rome, but the Manrico were: Granados Francisco/De Giovanni Remo/De Dionigi Massimo aftter Roberto Marcocci reviewed the Italian Musical Journals. The only hope for le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche is that not all the tenors singing Manrico were listed.

    Un accident, à la fin d'une représentation, met fin à sa carrière. Après plusieurs interventions en Italie, sans résultat, il entend parler du professeur Rocher à Bordeaux (France) qui faisait paraît-il des miracles. L'intervention est encore une fois un échec et la scène lui est désormais interdite. Ses anciens maîtres italiens le sauvent de l'inaction et Giovani CastellanoAnother person that could not be verified en fait un professeur. Entre temps Guearti fait des études médicales à Madrid. Mais il est obligé de revenir à Bordeaux pour suivre des soins chez le professeur Rocher. Après avoir enseigné en Italie, il se fixe définitivement dans cette ville du sud-ouest de la France et, en1923, fonde son Ecole de Chant.

    Durant les années qui suivront passeront chez lui : Chérini, Vigno de l'opéra de Paris, Alcaïde (There is no mention of that in the book on Alcaïde.), Barsac, Chanel, Chauvié, Yvette Clovis, Luis Mariano (Pure invention), Vilary, Germaine Pape, Roland Cougé, Robert Vidal, Yves Bory, etc.
    This list of students thrown out by le Maître Monsieur le Docteur Roger Yaèche reminds me of the story told by Paderewski. While walking, he heard a man playing a sonata from an apartment. He stopped and gave advice to the man on how to improve his playing. Later when walking along the same route, he was amazed to see a plaque stating student of Paderewski.

    Je voudrais citer un extrait d'une revue de l'époque Which one dans laquelle le rédacteur écrivait :

    " Qu'est-elle donc cette méthode qui est capable de créer une voix avec les qualités nécessaires à la scène ? Qualités de timbre, de puissance, de durée, de facilité, d'efficacité. Il est de fait que les chanteurs formés par le Maître Guearti durent et progressent. Il est arrivé que ces voix ne sont jamais plus à l'aise qu'après le premier et même le second acte " .

    C'est le baryton Robert Vidal qui écrit de Dijon (France) où il est engagé (lettre du 30-9-1953) : " Chaque représentation était pour moi la confirmation éclatante de tous les conseils dont vous avez su m'armer. Grâce à votre méthode, la carrière théâtrale ne me fait plus peur. Je remercie Dieu de vous avoir mis sur ma route ".

    C'est également Roland Cougé, engagé à Lyon (France) pour la saison 1953-54 mais qui a préféré cette année se produire à Lausanne, Venise, Gênes, Turin et Milan (Roland Cougé never sang in Italy). Les critiques vénitiens reconnaissent en lui les qualités des chanteurs de la péninsule italienne et lui ont ouvert les portes des théâtres de toutes les grandes villes italiennes.

    Le cours du professeur Guearti tient son efficacité de la connaissance absolue de l'organe vocal. Car il a acquis la certitude du rôle primordial joué par le nerf pneumogastrique et sa branche collatérale le nerf récurrent, commandant au larynx et aux cordes vocales.

    S'il n'a pas parlé des coefficients de " chronaxies " définis par le professeur Lapicque pour la classification des voix, il donne des moyens sûrs et pratiques de déterminer celles-ci.

    C'est exactement la méthode que j'emploie à mon tour avec mes élèves pour déterminer le type de voix qu'ils possèdent.

    De plus, les théories de Raoul Husson, auteur des " Phénomènes fondamentaux de la voix chantée " peuvent soutenir que " l'air ne ferait pas vibrer les cordes vocales, mais vibrerait parce que les cordes vocales vibrent ".

    Le maître Guearti base sa méthode sur le rôle du système nerveux dans l'émotion, sur le soutien vocal et la respiration diaphragmatique. Tout en entérinant les travaux des savants au point de vue théorique, nous devons faire confiance au Maestro quand il fixe la pratique de ces découvertes mêmes. D'autant plus que les résultats sont probants, comme peuvent de nos jours en témoigner mes propres élèves. Il a également prouvé que la voix ne résonne pas mais se projette, contrairement à ce que l'on dit en France et ailleurs… Pour cela il s'est rendu à l'hôpital de Madrid pour se faire remplir les sinus maxillaires d'eau distillée. Sa voix chantée était exactement la même qu'avant cette petite intervention. Il faut donc oublier très vite l'existence de soi-disant résonateurs dont parle ceux qui ne savent pas enseigner avec la méthode italienne, la seule qui respecte les lois de l'acoustique et la physiologie humaine.

    Maître Guearti s'est éteint le 20 décembre 1959 à midi. Sentant sa fin prochaine, il a cependant eu la force de chanter la matinée de ce jour fatidique tous les grands airs du répertoire.

    J'étais son fils spirituel, et à ce titre il m'a formé à l'enseignement du chant en supplément de ma formation de chanteur. Moi et pas ses autres élèves.

    Je tiens aujourd'hui à perpétrer cette méthode unique, et dans le monde entier je ne crois pas qu'il existe de nos jours beaucoup de professeurs la connaissant et sachant l'enseigner, même chez les plus anciennes gloires du chant italien, incontournables dans le domaine de l'inteprétation mais pas dans celui de la technique à enseigner à un débutant.
    Roger Yaèche, May 2008